Views
3 months ago

ICTjournal - 01/ 2021

  • Text
  • Suisse
  • Entreprises
  • Ainsi
  • Netzmedien
  • Peuvent
  • Swiss
  • Exemple
  • Travail
  • Collaboration
  • Signatures

12 acteurs Raiffeisen

12 acteurs Raiffeisen nomme une responsable de la numérisation ych/pbe. Raiffeisen a l’intention de se réorienter stratégiquement. Dans ce cadre, le conseil d’administration du groupe bancaire planifie de développer ses services numériques. Raiffeisen a dans ce but nommé Laure Frank pour piloter sa numérisation à partir du 1 er janvier 2021, indique la banque à la rédaction. «Dans le cadre de la stratégie 2025, nous développons considérablement les services bancaires numériques chez Raiffeisen et nous voulons être perçus comme un acteur innovant sur le marché. Nous sommes extrêmement heureux d’avoir pu recruter Laure Frank, une spécialiste accomplie de la numérisation», déclare Kathrin Wehrli, directrice de la division Products & Investment Services et membre de la direction de Raiffeisen Suisse. Qui ajoute que grâce à son parcours professionnel et à sa volonté d’innovation palpable, Laure Frank apporte les conditions nécessaires pour mener à bien le développement de ses produits et services, avec une approche axée sur le client. Précédemment chez Manor Laure Frank est au bénéfice d’une vingtaine d’années d’expérience dans les domaines du numérique, du commerce électronique, de la gestion de projet agile et du marketing, souligne Raiffeisen. Agée de 42 ans, cette spécialiste du digital était précédemment directrice de la division digital & omnichannel pour la chaîne de grands magasins Manor. La nouvelle responsable de l’innovation numérique de Raiffeisen a étudié le management aux universités de Reims et de Reutlingen. Elle termine actuellement un Executive MBA à l’IMD de Lausanne. Laure Frank a une vingtaine années d’expérience dans les domaines du numérique, du commerce électronique, de la gestion de projet agile et du marketing. Promotion pour le chef de l’IT de l’Université de Fribourg La HES-SO accueille un nouveau DSI ych. Alexandre Gachet dirige les services IT de l’Université de Fribourg depuis 2012. Dès septembre 2021, il occupera la fonction de directeur administratif, prenant la relève de Monique Bersier, en poste depuis 9 ans. «L’opportunité de conduire les services administratifs de mon Alma Mater – à laquelle je suis profondément attaché – après avoir présidé aux destinées de ses services IT représente à la fois un privilège unique et un défi passionnant. Dans un contexte où la digitalisation des institutions s’affirme comme une démarche stratégique et financière autant que technologique, le passage de la direction IT à la direction administrative m’apparaît comme un développement logique», déclare Alexandre Gachet. Son successeur n’a pas encore été désigné. Alexandre Gachet est titulaire d’un Master of Business Administration de l’Université du Kansas et d’un Doctorat en informatique de l’Université de Fribourg. Chef de l’IT de l’Université de Fribourg, Alexandre Gachet est promu directeur administratif. ych. La Haute École Spécialisée de Suisse Orientale (HES-SO) a trouvé son nouveau responsable informatique en la personne de Michel Regamey. Joint par la rédaction, il fait savoir que sa mission consiste à accompagner la définition du nouveau schéma directeur de la DSI en adéquation avec la stratégie de digitalisation de la HES-SO. Michel Regamey va en outre présider le DSI Board, qui regroupe les différents DSI du réseau de hautes écoles de la HES-SO. Michel Regamey est titulaire d’un Master en Sciences informatiques de l’Université de Genève, titre complété par différentes formations et certifications, entre autres en management des affaires à l’IMD Lausanne. Après avoir exercé plusieurs années comme consultant, le nouveau DSI de la HES-SO a passé près de cinq ans au poste de CTO de la Société Générale à Zurich. Michel Regamey succède à Christophe Wagnière. 01 / 2021 www.ictjournal.ch © netzmedien ag

acteurs 13 TX Group a engagé un Chief Digital Officer ych/rja. TX Group (ex-Tamedia) a nommé un responsable du numérique, en fonction dès ce mois de février. Il s’agit de Markus Wirth qui, selon les termes du communiqué, est «en quelque sorte le moteur de la transformation numérique et l’instigateur d’un avenir technique et piloté par les données, dans le but de stimuler la croissance et d’atteindre nos objectifs stratégiques et opérationnels.» Markus Wirth est décrit par le groupe de médias comme un entrepreneur, conseiller, stratège et dirigeant doté de plus de 20 ans d’expérience dans le développement et la mise en œuvre de stratégies d’entreprise dans diverses industries et dans des contextes suisses et internationaux. Il a occupé divers postes de management chez McKinsey, IBM, puis, en dernier lieu, COFRA Holding (qui détient notamment la chaîne de boutiques C&A). Le nouveau CDO de TX Group est titulaire d’un Master en économie et business administration ainsi que d’un doctorat de l’Université de Saint-Gall. Pour rappel, Tamadia s’est renommé TX Group en janvier 2020, avec l’ambition de devenir la plaque tournante du numérique pour la Suisse. Fin septembre, TX Group a nommé Yannick Suter au poste nouvellement créé de Chief Data Officer. «Le numérique est l’une des priorités de la stratégie de notre entreprise. En recrutant Yannick Suter et Markus A. Wirth, nous donnons encore davantage d’efficacité à ce domaine au sein du groupe, et nous pourrons le faire progresser encore plus rapidement grâce aux collègues venant des entreprises», précise Samuel Hügli, responsable Technology & Ventures de TX Group et membre de la Direction du groupe. Markus Wirth pilote désormais la transformation numérique de TX Group (ex-Tamedia). Cheffe de HPE en Romandie, Monica Gille promue aux USA Bâle-Campagne change de chef de l’IT ych. Directrice de HPE en Suisse romande depuis fin 2015, Monica Gille est partie aux Etats-Unis relever un nouveau défi, toujours au sein de HPE. Elle assume désormais la fonction de Vice President Sales Strategy and Planning pour HPE North America. Basée en Californie, Monica Gille confie à ICTjournal que cette promotion interne constitue pour elle «une excellente opportunité de développement à l’international avec la mission de développer la stratégie de vente pour la plus importante région de HPE au niveau mondial». Outre ses responsabilités en Suisse romande, Monica Gille était directrice des ventes en pour HPE Suisse depuis novembre 2019. Monica Gille précise à la rédaction que ses successeurs sont déjà connus. Stéphane Gorjux a pris la tête de HPE en Suisse romande. Pour remplacer Monica Gille au poste de Sales Director pour la Suisse, HPE a nommé Thomas Eschbach. Monica Gille est désormais Vice President Sales Strategy and Planning pour HPE North America. ych/fki. Le canton de Bâle-Campagne annonce qu’Urs Bühler prendra la tête de son «informatique centrale» à partir du 1 er mars 2021. Il succède à René Kilcher qui prendra les commandes de la numérisation du Département de la construction et des transports de Bâle-Ville en janvier 2021. Selon le communiqué du canton, Urs Bühler bénéficie d’une longue expérience dans le domaine des technologies de l’information, notamment à des postes à responsabilité. Il a commencé sa carrière dans le secteur privé et a ensuite passé 16 ans en tant que responsable IT chez Swissmedic à Berne où il a contribué au développement du support informatique. Urs Bühler est titulaire d’un diplôme fédéral en informatique de gestion et d’un Executive Master of Business Engineering de l’Université de Saint-Gall. Le conseil d’Etat de Bâle-Campagne met en avant son long parcours professionnel et ses liens étroits avec le secteur public. www.ictjournal.ch © netzmedien ag 01 / 2021