Views
1 year ago

ICTjournal juillet-août 2018

  • Text
  • Suisse
  • Entreprises
  • Netzmedien
  • Juillet
  • Ainsi
  • Microsoft
  • Notamment
  • Applications
  • Artificielle
  • Solutions

34 La solution

34 La solution Cornerstone Recruiting s’adapte aux mobiles et permet désormais aux recruteurs de gérer les candidats de n’importe où. La start-up Talentry propose une solution SaaS de recrutement tirant profit des réseaux sociaux des employés. Cornerstone et SAP affinent leurs solutions de recrutement Cornerstone OnDemand et SAP SuccessFactors ont mis à jour leur solution de recrutement, promettant d’optimiser la gestion des candidats et d’améliorer leur expérience. Du côté des startup, Talentry mise sur les réseaux sociaux des employés pour la quête de talents. Yannick Chavanne Les solutions de recrutement promettent aux départements RH de parvenir à identifier, attirer et engager les meilleurs candidats. Ça bouge sur le marché des solutions RH pour le recrutement. Leaders du Magic Quadrant de Gartner consacré aux suites logicielles de gestion des talents, SAP Success- Factors et Cornerstone OnDemand ont coup sur coup dévoilé des améliorations qui promettent aux départements RH de parvenir à identifier, attirer et engager les meilleurs candidats. Design adapté aux recruteurs mobiles La solution Cornerstone Recruiting bénéficie d’une refonte au niveau du design et s’adapte en particulier à une utilisation sur mobile. Doté d’un design responsive et configurable, cet outil d’édition permet d’intégrer des fonctionnalités permettant de filtrer les candidats adéquats en amont du processus de recrutement. Côté frontend, la procédure de candidatures en ligne gagne en simplicité, passant de six pages à une. L’éditeur assure que ses clients pourront augmenter de près de 10% le trafic sur leur site de recrutement mobile. Cornerstone Recruiting s’agrémente aussi de mises à jour au niveau de la gestion des candidatures, les recruteurs pouvant dorénavant gérer ces dernières de n’importe où et avec n’importe quel appareil. Landing pages spécifiques et e-mails ciblés Du côté de SAP SuccessFactors, son volet dédié à la gestion du recrutement se dote de capacités de management des relations avec les candidats. Intégrées au flux de travail des recruteurs, les nouvelles fonctionnalités promettent notamment d’augmenter la conversion et la confiance des candidats avec des landing pages spécifiques et des formulaires de capture de données dynamiques, précise l’éditeur. SAP SuccessFactors Recruiting propose en outre de constituer des viviers de talents ciblés, ainsi que de créer «à la volée» des modèles et des campagnes d’e-mail marketing ciblées. Concernant l’interface, un nouvel affichage fournit toutes les données sur l’engagement, l’activité et l’historique des candidats via une vue de profil unifiée. Faire des employés des recruteurs Derrière les leaders SAP SuccessFactors et Cornerstone OnDemand, des jeunes pousses se profilent, dont Talentry. Fondée en 2013, cette start-up allemande vient de lever 6 millions d’euros pour sa solution SaaS de recrutement tirant profit des réseaux sociaux et apps de messagerie. Cette plateforme fournit notamment une fonctionnalité qui fait des employés d’une entreprise des recruteurs, via un programme de parrainage qui leur permet de partager automatiquement des offres d’emploi de leur employeur à des contacts online, contacts sélectionnés à l’aide d’une fonction de recherche intelligente. Un module aide les recruteurs à transformer leurs employés en ambassadeurs de leur marque/société. Talentry compte 150 clients, dont Vodafone, Axel Springer, Universal Music Group et la Poste suisse. juilletaoût 2018 www.ictjournal.ch © netzmedien ag

nouveautés 35 Vitesse d’exécution et contrôle de l’utilisation au menu d’iOS 12 Apple a dévoilé iOS 12, qui promet des performances optimisées même sur des appareils anciens. Le nouvel OS mobile va aussi intégrer différents outils de contrôle du temps passé à être connecté et introduire le framework ARKit2. Yannick Chavanne Apple a dévoilé son nouvel OS mobile lors de sa conférence WWDC 2018. Avec iOS 12 (qui devrait comme chaque année faire tourner les nouveaux iPhone et iPad de sortie cet automne), la marque à la pomme met notamment l’accent sur l’optimisation des performances. Du lancement d’apps en mode multitâche à la vitesse du clavier, en passant par la mise en route de l’appareil photo. En réaction à la polémique de fin 2017 qui laissait entendre qu’Apple bridait le processeur de vieux modèles d’iPhone pour pousser à l’achat d’un nouveau modèle, iOS 12 promet une meilleure vitesse d’exécution aussi sur les anciens iPhones sortis à partir de 2013. Fonctionnalités pour éviter l’hyperconnexion A l’image de la prochaine version d’Android, iOS 12 va permettre d’avoir le contrôle sur le temps d’utilisation de chaque application. Nommé Screen Time, cet ensemble de fonctionnalités va générer des rapports quotidiens et hebdomadaires affichant le temps total passé avec les applications, mais aussi le nombre de notifications reçues et la fréquence à laquelle l’iPhone ou l’iPad sont pris en main. Screen Time permet également aux parents d’accéder au rapport d’activité de leur enfant directement à partir de leurs propres appareils iOS, en utilisant Family Sharing dans iCloud. Il est en outre possible de programmer des horaires pour limiter l’utilisation de l’appareil. iOS 12 va aussi accueillir des nouveautés dans la fonctionnalité Do Not Disturb, laquelle proposera de programmer des périodes durant lesquelles ce mode sera enclenché et éteint, permettant par exemple de ne recevoir aucune notification durant la nuit. développeurs dans l’optique de leur faciliter la création d’expériences de réalité augmentée (AR). Dont des capacités de partage d’expériences AR, ainsi que leur mise en place de façon persistante en lien avec un emplacement spécifique. Mais aussi des capacités de détection d’objets 3D que les utilisateurs pourront scanner pour qu’ils s’animent ensuite comme par magie dans un environnement AR. ARKit 2 présente la particularité d’exploiter un nouveau format de fichiers baptisé usdz, issue d’une collaboration avec les studios d’animation Pixar. Le format usdz a déjà reçu le soutien d’Adobe. Le fournisseur de la suite d’outil d’édition multimédia et de design Creative Cloud a en effet annoncé sa collaboration avec Apple et Pixar pour intégrer le support des fichiers usdz. Raccourcis Siri L’assistant numérique Siri n’a pas été oublié par Apple, avec Siri Shortcuts (Raccourcis). Cet outil permet aux utilisateurs de paramétrer leurs propres commandes vocales pour lancer une tâche, ou créer une série d’actions à partir de différentes applications. Apple précise que les développeurs peuvent aisément tirer profit de cette capacité dans leurs apps via différentes API. iOS 12 proposera Screen Time, un outil de gestion du temps d’utilisation d’application, ainsi qu’un système de création de raccourcis de commandes pour l’assistant vocal Siri. Partage d’expériences immersives La prochaine mouture d’iOS va également proposer la prise de mesures d’objets réels via la nouvelle application Measure. Cet outil exploite les nouvelles capacités qu’introduira ARKit2, qui intégrera un éventail de nouveaux outils pour www.ictjournal.ch © netzmedien ag