Views
3 months ago

ICTjournal juillet - août - septembre 2020

  • Text
  • Solutions
  • Selon
  • Responsable
  • Ainsi
  • Septembre
  • Netzmedien
  • Juillet
  • Gestion
  • Suisse
  • Entreprises

18 data-driven tendances

18 data-driven tendances Le top des tendances en data analytics selon Gartner IA responsable, intelligence décisionnelle ou marketplaces de données… Gartner a identifié les principales tendances en matière de data analytics et d’IA. Un domaine qui verra toujours plus de projets passer du stade pilote à l’opérationnalisation. Yannick Chavanne Données, analytics et intelligence artificielle sont sur le devant de la scène pour répondre au Covid-19 et à ses conséquences. De l’avis de Gartner, les entreprises ont tout intérêt à puiser dans ces technologies pour limiter l’impact de la crise sur leurs activités. Le cabinet a récemment identifié 10 tendances en matière de data analytics. Dont notamment celles-ci: 1. Vers des IA plus efficaces et responsables D’ici la fin 2024, 75% des entreprises passeront du stade pilote à l’opérationnalisation de l’IA, prédit Gartner, ce qui entraînera une multiplication par cinq des flux de données et du nombre d’infrastructures sous-jacentes. De nouvelles techniques de formation de modèles vont se généraliser, tels que l’apprentissage par renforcement et l’apprentissage distribué. Outre le gain en efficacité promis par ces techniques, les principes d’une intelligence artificielle éthique et responsable devraient prendre de l’importance dans l’objectif de limiter les mauvaises décisions. 2. Le déclin des tableaux de bord L’utilisation de dashboards classiques de business intelli- Selon Gartner, les dashboards classiques vont être remplacés par des outils présentant les données de façon dynamique et contextualisée. Image: Lukas Blazek sur Unsplash gence va décliner au profit d’outils présentant automatiquement les données de façon dynamique et contextualisée. Gartner conseille aux entreprises de scanner le marché en quête de ce type de solutions innovantes axées sur la collaboration et s’appuyant sur des technologies telles que l’analyse avancée, le traitement du langage naturel ou la détection d’anomalies. 3. Intelligence décisionnelle Gartner anticipe que d’ici 2023, plus d’un tiers de grandes entreprises compteront sur des analystes pratiquant l’intelligence décisionnelle, y compris la modélisation des décisions. Cette pratique pluridisciplinaire «fournit un cadre pour aider les responsables des données et de l’analyse à concevoir, modéliser, aligner, exécuter, surveiller et ajuster les modèles et les processus de décision», explique le cabinet. 4. Gestion des données augmentée Puisant dans le machine learning et l’IA, la gestion des données augmentée fait appel aux métadonnées actives en vue de simplifier et consolider les architectures de données. Les solutions de gestion de données augmentée peuvent permettre d’examiner de grands échantillons de données opérationnelles, y compris des requêtes réelles, des données de performance et des schémas. 5. Le cloud, une évidence D’ici 2022, le cloud public sera essentiel pour 90% des innovations en matière de données et d’analyse, avance Gartner. Qui conseille aux responsables en data analytics d’établir des priorités pour les charges de travail qui peuvent exploiter les capacités du cloud et se concentrer sur l’optimisation des coûts lors du passage au cloud. 6. Marketplaces de données D’ici 2022, 35% des grandes organisations seront soit des vendeurs, soit des acheteurs de données via les marketplaces de données (contre 25% en 2020). Le cabinet souligne que ces places de marché et plateformes d’échange de données permettent de réaliser des économies d’échelle afin de réduire les coûts des données de tiers. juilletaoûtseptembre 2020 www.ictjournal.ch © netzmedien ag

data-driven études 19 Entreprise data-driven: les moyens manquent Les entreprises suisses ont aujourd’hui parfaitement conscience de l’importance des données et de leur analyse dans la réussite de leur activité. Les sources sont nombreuses et multiples mais des obstacles subsistent pour pouvoir en tirer tout le potentiel, révèlent trois études distinctes menées récemment en Suisse. Yannick Chavanne LESQUELLES DE CES DÉCLARATIONS S’APPLIQUENT À VOTRE ENTREPRISE EN CE QUI CONCERNE LES STRATÉGIES EN MATIÈRE DE DONNÉES? Je vois un grand potentiel et de grandes opportunités dans le secteur des données Le sujet nous interpellera fortement et améliorera notre compétitivité 36% 42% Source: IDC, 2020 L’avantage n’est pas encore évident pour nous 30% Les entreprises qui ne bénéficient pas de cette évolution ne pourront pas survivre à l’avenir 21% Les entreprises orientées vers les données ont plus de succès que leurs homologues, car elles prennent des décisions qui ne… 15% Nous manquons de savoir-faire pour traiter les données 11% L’expression «Data Driven Business» est floue et ne signifie rien pour moi 10% 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 Selon l’étude «Swiss IT 2020» publiée par IDC, près de la moitié des CIO ou CTO perçoivent les opportunités d’une stratégie data-driven. Près d’un tiers confient toutefois ne pas voir de bénéfice clair dans l’exploitation de la data. LES OBJECTIFS D’UNE APPROCHE DATA-DRIVEN Mieux comprendre le comportement des clients Mieux comprendre les performances des produits Mieux comprendre les performances des machines et l’apparition des pannes Mieux comprendre les performances des employés 33% 37% 45% 51% Source: Namics, 2020 Mieux comprendre les performances du marketing 31% Mieux comprendre les performances des sites web 29% Je ne sais pas 7% Autres 1% 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 55 60 Pour les firmes suisses, l’analyse de données permet par exemple de maximiser la chaîne de valeur grâce à une transparence accrue et de booster leur compétitivité. L’enquête de Namics (conduite auprès de 200 entreprises en Allemagne et 100 en Suisse) indique que l’adoption d’une approche data-driven a pour principal objectif de mieux saisir les attentes des clients. Il s’agit en outre d’améliorer les performances, aussi bien commerciales que du côté du marketing et de la productivité des collaborateurs. www.ictjournal.ch © netzmedien ag juilletaoûtseptembre 2020