Views
3 months ago

ICTjournal juillet - août - septembre 2020

  • Text
  • Solutions
  • Selon
  • Responsable
  • Ainsi
  • Septembre
  • Netzmedien
  • Juillet
  • Gestion
  • Suisse
  • Entreprises

Publireportage

Publireportage Sécurité et efficacité accrues grâce à l’automatisation des documents – avec Kofax ControlSuite Sécurisez et gérez vos documents avec des processus uniformisés et automatisés pour l’impression, la saisie et le flux de travail, grâce au nouveau partenariat entre Brother International Europe et Kofax. Brother à bord Il est désormais également possible d’intégrer certains appareils Brother (imprimante laser, appareils multifonctions, modèles à jet d’encre et scanners de documents) à cette solution. Les grandes et coûteuses imprimantes multifonctions DIN A3 peuvent être remplacées ou complétées par des appareils DIN A4 à meilleur marché, afin «Ensemble, les appareils de traitement d’images de Brother maintes fois récompensés et notre logiciel de sécurité et d’automatisation leader du marché per mettront de proposer une solution de qualité, convaincante et complète.» Chris Strammiello, Kofax Senior Vice President of Channels Qu’est-ce que Kofax ControlSuite? ControlSuite est une solution logicielle novatrice dans le domaine de la gestion d’impression. Avec ses fonctions d’impression et de saisie hautement intelligentes, intégrées et novatrices, ControlSuite accroît la productivité, comble les failles de sécurité et réduit les coûts de compliance. Les entreprises peuvent ainsi répondre au besoin toujours croissant en traitement de l’information et surmonter sans effort les défis qui y sont liés. TOUS LES AVANTAGES EN UN COUP D’ŒIL • Vous automatisez vos données de documents commerciales et les gérez facilement de manière centralisée • Vous augmentez la productivité grâce aux flux de travail améliorés • Vous assurez une sécurité accrue à l’aide de pistes d’audit générées automatiquement • Vous protégez l’image de votre entreprise et renforcez la confiance de votre clientèle En savoir plus sur brother.ch Comment fonctionne Kofax ControlSuite? ControlSuite automatise diverses tâches relatives aux documents et données à l’aide d’une gestion centrale, intégrée et simple. Cette gestion couvre pratiquement tous les aspects de la distribution de documents au sein de l’entreprise: impression, numérisation, transmission et sauvegarde. Les processus d’impression et de numérisation uniformisés permettent de réduire massivement les erreurs, ce qui engendre un flux de travail efficace et donc une meilleure productivité. ControlSuite propose en outre une solution précieuse en matière de sécurité de vos documents. Grâce à l’uniformisation de tous les processus, le programme protège vos informations commerciales des accès non autorisés et veille au respect de toutes les directives. La gestion centrale et la création automatique de pistes de contrôle («audit trails») permettant de suivre exactement les documents, leur accès et leur utilisation, assurent une sécurité supplémentaire. Vous protégez et maintenez ainsi l’image de votre entreprise, tout en renforçant la confiance de votre clientèle. de garantir une utilisation adaptée aux besoins. Pour les nouvelles installations aussi, Brother peut proposer directement la solution ControlSuite souhaitée pour l’automatisation et la sécurité des documents, et répondre encore mieux aux exigences complexes de ses clients pour une gestion moderne des documents. Brother (Suisse) SA Täfernstrasse 30 5405 Dättwil brother.ch

data-driven data science 23 La préparation des données frustre les data scientists Passer trop de temps les mains plongées dans le cambouis de la data frustre les experts en science des données et péjore leur efficacité business, selon l’enquête annuelle d’Anaconda. En outre, les formations dans le domaine ne répondent pas aux besoins des entreprises. Yannick Chavanne Pilier des innovations exploitant le machine learning et l’intelligence artificielle, la science des données doit encore gagner en maturité pour fournir une valeur commerciale durable. Voilà le constat principal de la nouvelle enquête annuelle de la plateforme de data science Anaconda, menée auprès de 2360 étudiants, universitaires et professionnels de la science des données. L’impact des data scientists sur le business est encore limité par le temps qu’ils passent à préparer les données avant d’attaquer le vrai travail d’analyse. Près de la moitié de leurs journées est en effet consacrée à la récupération des données et à leur nettoyage. Moins d’un quart de leur temps est dédié à entraîner des algorithmes et à déployer des modèles en production. Aux yeux des auteurs de l’étude, il s’agit là d’un sérieux problème qui, outre le manque d’efficacité business qui en découle, a de quoi frustrer les experts de la data. Lesquels doivent par ailleurs composer avec d’autres challenges freinant la mise en production des solutions qu’ils contribuent à développer. Dont les besoins de recoder les modèles dans un autre langage de programmation, un manque de compétences disponibles pour déployer les modèles, ainsi que les contraintes liées à la sécurité des données et des réseaux. Formations lacunaires L’impact business de la science des données est aussi limité par le mauvais alignement entre le contenu des formations dans le domaine et les besoins des entreprises. L’étude d’Anaconda indique ainsi que les firmes ont avant tout un déficit de compétence en gestion du Big Data et en ingénierie des données. Or, ces disciplines ne figurent même pas parmi les dix principales compétences enseignées dans les programmes de niveau universitaire. Une dissonance s’observe aussi entre l’enseignement en science des données et les préoccupations des étudiants et professionnels du domaine. A leurs yeux, la thématique IA & éthique est prépondérante: les conséquences sociales des biais algorithmiques sont ainsi considérées comme le plus grand problème auquel font face l’IA et le machine learning (devant les questions de privacy et du risque de voir des emplois disparaître, par QUELLE PART DE VOTRE TEMPS EST CONSACRÉE À CHACUNE DES TÂCHES SUIVANTES? Chargement des données Nettoyage des données Visualisation des données Sélection de modèle Formation de modèle et notation Déploiement des modèles 12% 11% Source: State of Data Science 2020, Anaconda exemple). Cependant, seule une minorité ont suivi des cours en la matière. «Les entreprises devraient considérer l’éthique, l’explicabilité et l’équité comme des vecteurs de risques stratégiques et les traiter avec une attention et un soin appropriés, mais nous avons des inquiétudes quant à la capacité de la main-d’œuvre professionnelle du secteur des données à le faire aujourd’hui», font observer les auteurs de l’étude. Peu de prise de conscience d’ordre éthique 11% 21% Outre le manque de formation en la matière, les entreprises peinent à prendre conscience des problématiques d’éthique et de transparence liées à l’IA. Moins d’une personne sondée sur cinq ont en effet indiqué que leur organisation a déjà mis en place une solution d’équité ou d’explicabilité. Pour des déploiements futurs, les solutions servant à élaborer des algorithmes d’intelligence artificielle explicables suscitent davantage l’intérêt des entreprises que les questions éthiques (des initiatives sectorielles émergent, par exemple dans l’industrie). 19% 26% www.ictjournal.ch © netzmedien ag juilletaoûtseptembre 2020