Views
3 months ago

ICTjournal juillet - août - septembre 2020

  • Text
  • Solutions
  • Selon
  • Responsable
  • Ainsi
  • Septembre
  • Netzmedien
  • Juillet
  • Gestion
  • Suisse
  • Entreprises

Publireportage

Publireportage Sécurité des E-Mails pour Microsoft 365 Communication par E-Mail sécurisée avec Exchange Online: Secure E-Mail Gateway de SEPPmail s’intègre facilement dans Microsoft 365 et offre une sécurité maximale grâce à un cryptage et une signature de l’ensemble du trafic de courrier électronique avec les partenaires commerciaux et les clients. Secure E-Mail Gateway de SEPPmail permet de crypter et de signer de manière transparente les courriers électroniques – même si le système de messagerie utilisé est hébergé dans le cloud. Exchange, la plateforme de messagerie de l’environnement Microsoft Office, est utilisée par de plus en plus d’entreprises dans sa version Exchange Online basée sur le cloud avec la solution Microsoft 365 (M365). Bien qu’Exchange dans sa version «cloud» comprenne des fonctions de sécurité telles qu’un antivirus et un antispam, il manque une fonction de cryptage du courrier électronique facile d’utilisation et basée sur des normes qui couvrent les échanges avec les partenaires commerciaux et les clients, ou encore la signature numérique des E-Mails. Ces deux fonctionnalités sont toutefois pratiquement indispensables en ces temps d’explosion de la cybercriminalité et compte tenu des dispositions législatives telles que le RGPD. La passerelle de messagerie électronique sécurisée (Secure E-Mail Gateway) de SEPPmail, a fait ses preuves depuis longtemps comme étant l’une des solutions de cryptage les plus complètes, sûres et conviviales du marché. Disponible sous forme d’appliance virtuelle ou matérielle pour les entreprises de différentes tailles, ou en tant que service cloud via les partenaires de SEPPmail, la solution garantit que les cybercriminels n’ont à aucun moment accès aux clés et n’ont donc aucune visibilité du contenu des communications par E-Mail. De plus, les messages sont signés de manière cohérente et conforme au RFC via des certificats numériques, ce qui garantit l’authenticité de l’expéditeur et du destinataire ainsi que l’intégrité du contenu transmis. La passerelle fait son travail de manière transparente – les E-Mails peuvent être envoyés et reçus comme d’habitude, par exemple via Outlook. Même les destinataires qui n’utilisent pas de solution de cryptage peuvent communiquer en toute sécurité grâce à la technologie brevetée GINA: les courriels reçus sont automatiquement décryptés après la saisie d’un mot de passe, qui est transmis via un canal séparé. La passerelle Secure E-Mail Gateway peut être intégrée de manière transpa rente dans le flux de messagerie Microsoft 365. La centrale de messagerie reste Exchange Online et les fonctions de sécurité intégrées à M365 telles que Advanced Threat Protection (ATP) et la protection d’Exchange Online (EOP) continueront d’opérer. La passerelle SEPPmail fait office d’interface entre Exchange Online et internet, elle assure le cryptage et le décryptage des courriers électroniques sortants et entrants ainsi que la gestion des certificats pour leur signature. Le cryptage des E-Mails: simple, sûr et automatisé Techniquement, le trafic de courrier électronique sécurisé avec Exchange Online et SEPPmail se déroule comme suit, en prenant l’exemple d’un message entrant: le courrier électronique qui arrive via Exchange Online est scanné par ATP et EOP. Exchange Online le transmet en suite, selon des règles, à la passerelle SEPPmail, où il est décrypté. SEPPmail renvoie les données décryptées à Ex change Online – le message est à nouveau scanné par ATP et EOP à la recherche de contenus dangereux, puis envoyé dans la boîte de réception du destinataire. La mise en place de la passerelle SEPPmail pour M365 est simple. Il suffit à l’administrateur d’entrer dans le domaine de l’entreprise et d’exécuter un script fourni par SEPPmail, de sorte que l’appareil est configuré et le trafic de courrier électronique avec les partenaires de communication externes est sécurisé. De plus, le partenaire de SEPPmail, eperi, intervient également si les E-Mails internes et les entrées de calendrier doivent être cryptés avec la même sécurité. La combinaison de la passerelle Secure E-Mail Gateway de SEPPmail et de la solution Cloud Data Protection de eperi permet une sécurité continue Endto-End – dans Microsoft 365 et au-delà: eperi crypte toutes les données qui sont transmises à Exchange Online, OneDrive ou à d’autres plateformes cloud comme Salesforce et les rend inutilisables pour les cybercriminels. SEPPmail Secure E-Mail Gateway pour Microsoft 365: les points clés • Communication par courrier électronique sécurisée et conforme au RGPD avec Exchange Online • Pratique et totalement transparent à l’utilisation • Le cryptage des domaines sécurise tout le trafic de courrier électronique entre les entreprises • Technologie GINA pour les courriers électroniques cryptés destinés à des utilisateurs ne disposant pas de solution de cryptage • Attribution automatique des certificats de signature • Supporte toutes les normes communes comme S/MIME, TLS et openPGP • Facile à mettre en place et à intégrer avec Microsoft 365 BOLL Engineering SA En Budron H15 1052 Le Mont-sur- Lausanne Tél. 021 533 01 60 vente@boll.ch www.boll.ch

data-driven marketing 25 Données clients: le nerf de la guerre pour le marketing Alors que les sources se multiplient et que l’intégration fait défaut, la gestion des data est plus que jamais un enjeu majeur pour les spécialistes marketing. Tant pour offrir des expériences clients riches et homogènes que pour innover et exploiter le potentiel de l’IA. Rodolphe Koller La priorité numéro un des spécialistes marketing suisses: innover. Leur principal défi: offrir une expérience homogène à travers les différents canaux et appareils employés par leurs clients. Ces résultats proviennent de la dernière édition du rapport «State of Marketing» de Salesforce qui s’appuie sur une enquête auprès de 7000 marketers dans le monde dont 200 en Suisse. Derrière la volonté d’innover et la difficulté à procurer une expérience client cohérente, c’est un même enjeu qui apparaît tout au long de l’étude: la gestion des données client. Cette capacité est désormais centrale dans les départements marketing et la moitié des équipes disposent de compétences en matière d’analyse de données (57%) et de data science (49%). Kyrielle de sources de données et de plateformes pour les gérer Entre la multiplication des canaux d’interaction et le fait que d’autres fonctions (vente, service client) disposent elles aussi de données sur les clients, le marketing se retrouve à gérer de plus en plus de sources de data. En Suisse, les départements marketing exploitent en moyenne dans une vingtaine de sources de données et ce chiffre augmente année après année. Parmi ces sources, on trouve des données transactionnelles et nontransactionnelles, des préférences directes ou inférées, et des identités digitales ou offline, sans oublier les données fournies par des partenaires. L’enquête de Salesforce montre que la gestion de ces données présente plusieurs défis pour le marketing, qu’il s’agisse de réconcilier les identités ou de s’assurer que les données ont la qualité requise ou qu’elles sont suffisamment récentes. Le rapport signale aussi des écarts importants selon la maturité des organisations marketing: 57% des départements les plus performants sont satisfaits de l’intégration de leurs données, contre seulement 11% chez les moins performants. La difficulté à gérer les données est particulièrement frappante en matière de privacy et de consentement. Ainsi,alors que 81% des marketers sont de plus en plus soucieux de trouver un équilibre entre personnalisation et confort client, seuls 28% en ont les capacités. Si les sources de données sont multiples, les solutions pour les gérer le sont tout autant. En moyenne, un département marketing utilise six plateformes de gestion. Au côté des plateformes CRM, les spécialistes emploient aussi des plateformes publicitaires et d’automatisation, des services de mailing ou encore des solutions maison. Développer l’IA, collaborer avec l’IT L’unification des données client est indispensable à la création d’expériences homogènes, mais aussi au développement d’approches innovantes basées sur l’intelligence artificielle. Selon l’étude de Salesforce, 84% des départements marketing recourent déjà à l’IA et 47%prévoient de le faire davantage durant l’année. Les usages qui intéressent le plus le marketing sont la personnalisation des expériences sur les canaux individuels, l’amélioration de la segmentation, les enseignements tirés des données, le choix de la «next best action» et les interactions automatisées avec les clients. Tous ces projets vont encore intensifier la collaboration entre marketing et IT. Trois quarts des spécialistes marketing estiment qu’ils sont alignés avec leurs collègues de l’informatique. Ceux-ci semblent au diapason. Dans une autre enquête publiée l’an dernier par Salesforce, 74% des responsables IT signalaient une augmentation de leurs investissements en matière d’expérience client, les principales initiatives dans le domaine concernant justement l’intégration des systèmes et des données. Image: franki-chamaki / unsplash www.ictjournal.ch © netzmedien ag juilletaoûtseptembre 2020