Views
1 year ago

ICTjournal mars 2019

  • Text
  • Produits
  • Faire
  • Selon
  • Ainsi
  • Netzmedien
  • Mars
  • Objets
  • Blockchain
  • Entreprises
  • Suisse

22 internet of things

22 internet of things produits Des routeurs Cisco pour simplifier le déploiement d’une architecture Edge ych. Cisco introduit des nouvelles gammes de solutions de mise en réseau pour les infrastructures IoT. Selon le fabricant, il s’agit de produits de nouvelle génération en mesure d’étendre les capacités du «réseau basé sur l’intention» vers la périphérie, afin de mettre en place une architecture de type «Edge». Par «réseau basé sur l’intention», Cisco fait référence à une architecture qui promet de simplifier le déploiement et la gestion du réseau, en automatisant les fonctions IT clés tout en offrant une visibilité et un contrôle centralisés. Selon Cisco, ces réseaux saisissent les intentions d’un modèle d’affaire et les traduisent en règles. La performance du réseau, la sécurité, l’analyse des données et les opérations peuvent en outre se gérer via un dashboard unique, fourni en l’occurrence via le Cisco DNA Center. Commutateurs, routeurs et outils pour développeurs Les nouveaux commutateurs réseau robustes de la gamme Catalyst IE3x00 Rugged Series et les modèles de routeurs IR1101 sont taillés pour le déploiement d’un réseau Edge IoT basé sur l’intention, explique Cisco. En parallèle, le fabricant agrémente son programme pour développeurs DEvNet d’un ensemble d’outils visant à permettre aux clients et aux partenaires de concevoir des solutions basées sur un réseau Edge IoT. Selon Cisco, cette offre réseau de nouvelle génération apporte flexibilité, sécurité et extensibilité aux déploiements IoT. Un routeur Cisco IR1101, conçu pour le déploiement d’un «réseau basé sur l’intention». Extreme Networks automatise la sécurisation d’un réseau IoT ych. La multiplication d’objets connectés et l’avènement de l’Edge computing posent d’épineux enjeux de sécurité. Spécialisée dans la sécurisation des réseaux d’entreprise, de la périphérie au cloud, le fabricant californien Extreme Networks annonce la disponibilité générale de Defender for IoT. Cette solution peut être déployée sur n’importe quel réseau afin d’isoler et protéger les dispositifs IoT câblés et sans fil contre les cyberattaques. Extreme Networks promet que la solution est facile à utiliser même pour des collaborateurs non techniques. Un adaptateur Ethernet et une application dédiée La solution Defender for IoT se compose d’un adaptateur se connectant directement à un port Ethernet et d’une application dédiée. Celle-ci permet d’automatiser la sécurisation d’un réseau Edge IoT, en identifiant des patterns de trafic typiques concernant les appareils en réseau. Cette analyse permet de générer dynamiquement des règles de sécurité, pour verrouiller les communications d’un appareil donné ou choisir quelles données peuvent être communiquées. «Une fois que les profils initiaux d’un périphérique ont été générés dynamiquement, le personnel non technique peut facilement placer l’adaptateur entre le périphérique et le réseau et appliquer le profil de sécurité approprié en utilisant un simple menu déroulant», explique le fabricant. Fonction de segmentation de réseau Defender for IoT permet en outre de segmenter des groupes de dispositifs IoT en plusieurs zones sécurisées isolées, réduisant ainsi les points d’entrée potentiellement exploitables pour une attaque réseau. Une procédure utilisée dans les environnements truffés d’appareils connectés mal sécurisés, notamment dans les hôpitaux. «Les déploiements IoT se font rapidement, et la sécurité ne devrait pas être considérée comme un obstacle.» Mike Leibovitz, responsable Product Management and Strategy, Extreme Networks Mars 2019 www.ictjournal.ch © netzmedien ag

internet of things 23 Les objets connectés et insolites du CES ych. Au vu de la kyrielle d’objets dits intelligents présentés dans le cadre du CES 2019, nos foyers seront bientôt connectés jusque dans leurs moindres recoins. Une évolution qui n’oublie pas nos compagnons à quatre pattes et qui se traduit aussi par des innovations plus ou moins cocasses dans le domaine de la femtech. La société PurrSong a imaginé une litière qui permet au propriétaire de minou de s’éviter de devoir tamiser manuellement la litière tous les jours. Le système élimine automatiquement excréments et urine tout en rajoutant régulièrement de la litière propre. Une app dédiée sert à monitorer le niveau de litière et d’en commander en un clic. La firme italienne Volta a reçu un Innovation Award dans la catégorie Smart Home du CES 2019 avec Mookkie, une gamelle dotée d’un système de reconnaissance faciale pour chats. Cette technologie actionne l’ouverture du rabat de la gamelle seulement si l’animal est reconnu, assurant que lui seul profitera de ses croquettes. La start-up britannique Elvie a dévoilé Elvie Pump, un tirelait mains libres permettant aux mères d’accomplir leur «routine quotidienne tout en pompant, que ce soit à la maison, au bureau ou en voyage.» Une appli dédiée sert à suivre la progression du pompage et à interrompre automatiquement le pompage lorsque la bouteille est pleine. LA TRIBUNE DU DPO Isabelle Dubois Experte en protection des donnée et ancienne Préposée à la protection des données et la transparence de l’Etat de Genève. adhocresolution.ch Les objets connectés, et moi et moi et moi Toutes sortes d’objet sont aujourd’hui connectés avec ou sans fil. Cela a commencé par le calcul de nos pas et des calories dépensées, cela s’est glissé ensuite dans nos montres, puis nos maisons. Enfin, certaines, car ce n’est pas demain que mon frigo passera commande pour moi, je vous le dis. Le DPO se préoccupe de la sécurité de ces objets et je vais y venir, mais le citoyen ferait bien de s’interroger aussi sur l’aspect philosophique des choses: sommesnous encore connectés à notre conscience? Et puis les jouets de nos petits ont été connectés aussi, et là, on ne rigole plus. Quelles mesures prendre pour éviter le pire en Et puis les jouets de nos petits ont été connectés aussi, et là, on ne rigole plus. Quelles mesures prendre pour éviter le pire en termes de violation des droits de la personnalité? termes de violation des droits de la personnalité? J’en vois deux, à notre portée. D’une part, se préoccuper des fonctionnalités de l’objet telles que le constructeur les a prévues, et privilégier les objets paramétrables. D’autre part, sécuriser l’accès par un mot de passe, désactiver le partage automatique des données, éteindre l’objet ou l’appareil quand il ne sert pas. L’attention doit être renforcée pour les jouets connectés, car si nounours a des capteurs, il va sans doute collecter des images ou conversations intimes. Las! www.ictjournal.ch © netzmedien ag Mars 2019