Views
3 weeks ago

ICTjournal septembre 2019

  • Text
  • Processus
  • Digital
  • Faire
  • Microsoft
  • Ainsi
  • Solutions
  • Netzmedien
  • Septembre
  • Entreprises
  • Suisse

06 news Genève va

06 news Genève va accueillir un centre d’éthique pour la société numérique swa. Un nouvelle plateforme d’éthique visant à clarifier les questions liées à la numérisation va voir le jour à Genève. Contacté par ICTjournal, l’Office fédéral de la communication (OFCOM) confirme la tenue du Swiss Global Digital Summit, un événement privé organisé par l'association Digitalswitzerland, où les participants devraient jeter les base de la création de ce centre. La structure s’intéressera à la dimension éthique autour d’évolutions technologiques tels que l’intelligence artificielle, l’automatisation, la collecte et l’utilisation des données personnelles. Digitalswitzerland explique à ICTjournal que cette initiative s’adresse principalement – mais pas exclusivement – aux entreprises. Une trentaine de participants, dont les CEO d’Adecco, de Credit Suisse, d’UBS, de Migros, de Roche, de Zurich Assurance, de Swisscom et des CFF seront présents. Des représentants de Google, Huawei, IBM, Microsoft, Uber et Siemens devraient également être de la partie, de même que des scientifiques. Une déclaration sur le numérique rédigée en amont, la «Swiss Digital Initiative», sera en outre adoptée par les participants. Image: Genève Tourisme Doris Leuthard comme présidente Il est prévu que l’ancienne conseillère fédérale Doris Leuthard soit la présidente de ce centre, qui prendra la forme juridique d’une fondation. Yves Flückiger, président de l’Université de Genève, Joel Mesot, président de l’EPFZ, Marc Walder, CEO de Ringier et Ivo Furrer, président de Digital Switzerland, devraient faire partie du comité consultatif. Armasuisse débourse 85 millions pour migrer vers SAP S/4HANA Attaque de phishing sur Protonmail ych. Armasuisse a conclu un marché public pour migrer son ERP vers SAP S/4HANA. D’un montant de 84,6 millions de francs, le mandat est confié à un consortium formé de la société de conseils Novo Business Consultants et de son partenaire Bearing Point. Raisons de la décision d’adjudication: l’Office fédéral de l’armement n’a pas reçu d’autres offres pour ce projet qui vise à optimiser les processus d’assistance dans le domaine des finances et des achats, ainsi qu’à assurer l’intégration des processus de la Défense dans la comptabilité de l’armée. Basé à Berne et à Zurich, Novo Business Consultants est spécialisé dans le déploiement de solutions SAP. La société est essentiellement active sur le marché des services public. Outre Armasuisse, Novo Business Consultants compte notamment parmi ses clients La Poste, les CFF, l’EPFZ, le SECO, l’Université de Saint-Gall, plusieurs cantons, l’Hôpital de l’Île à Berne ou encore Helvetia. L’Office fédéral de l’armement n’a reçu qu’une offre pour ce projet de migration. ych. Une tentative de phishing (hameçonnage) a ciblé des utilisateurs du service mail de la start-up genevoise Protonmail. L’attaque visait des journalistes de Bellingcat, site d’investigation notamment à l’origine des révélations sur l’empoisonnement de l’ancien espion russe Sergeï Skripal. Les pirates ont voulu piéger les journalistes via un mail prétendument envoyé par les équipes de Protonmail. Le mail frauduleux précise que le compte des personnes ciblées est potentiellement compromis et invite à cliquer sur des liens pour modifier le mot de passe et générer de nouvelles clés de chiffrement. Les liens redirigeant vers le faux site mailprotonmail.ch, où les utilisateurs auraient saisi et compromis leurs identifiants. Les mesures anti-phishing de Protonmail ont toutefois permis de filtrer ces faux mails. Ni les systèmes de Protonmail ni aucun compte utilisateur n’ont été compromis. Septembre 2019 www.ictjournal.ch © netzmedien ag

news 07 TAG Aviation profite de son virage stratégique pour rebâtir son IT Isidore Chirichiello devient Chief Digital & Innovation Officer TAG Aviation Europe. ych. En début d’année, TAG Aviation a conclu un accord pour vendre ses activités de maintenance d’avions d’affaires en Europe à Dassault Aviation. Une opération qui impacte fortement l’organisation informatique de TAG Aviation, puisque toute l’infrastructure IT passe chez Dassault Aviation, confie à ICTjournal Isidore Chirichiello, CIO de TAG Aviation Europe. La compagnie basée à Genève y voit une opportunité pour rebâtir son IT de zéro. «Le virage stratégique de la compagnie nous permet de mettre en place une nouvelle approche, en déployant notre infrastructure à 100% sur Azure en Suisse», explique Isidore Chirichiello. Un changement qui va aussi se refléter sur la fonction de l’actuel CIO, qui devient Chief Digital & Innovation Officer à compter du 1 er septembre. Refonte complète des systèmes métiers Outre le stockage, Office 365, Windows 10, Teams, Skype for Business, entre autres, il s’agira de procéder à la refonte complète des systèmes métiers. Le responsable IT compte aussi exploiter des technologies innovantes (intelligence artificielle, IoT, analytics). «Notre ambition est de nous appuyer sur notre future plateforme intégrée pour proposer de nouveaux services digitaux à de plus petites compagnies actives sur le même secteur que TAG Aviation», confie Isidore Chirichiello. Mode et IA: Apple met la main sur la start-up suisse Fashwell rko. Le site MacRumors estime qu’Apple s’est emparé de la start-up zurichoise Fashwell. Sur Linkedin, les trois fondateurs et d’autres collaborateurs responsables de la jeune pousse indiquent désormais être basés en Californie et travailler dans les équipes d’intelligence artificielle d’Apple. Spin-off de l’EPFZ créée en 2014 et décrite par son CEO comme le «Shazam de la mode», Fashwell a développé une solution qui exploite le machine learning pour reconnaître les vêtements figurant sur des photos. Comptant notamment Zalando parmi ses investisseurs, la firme a pour client des e-commerçants et des acteurs de la grande distribution. Via une API, la solution de Fashwell leur permet par exemple de tagger automatiquement les vêtements de leur catalogue ressemblant à ceux portés sur une photo Instagram. L’algorithme étant au préalable entraîné avec les images de l’assortiment. La solution de Fashwell reconnaît les vêtements figurant sur des photos. SECTEUR IT SUISSE Le prestataire IT lausannois Syselcom a annoncé le rachat de la société romande InfoG, fondée en 2001 et spécialisée dans les services d’infogérances. «Cette fusion renforce notre positionnement tout en créant des synergies dont bénéficieront les clients et les partenaires des deux structures», déclare Marc Boudriot, CEO de Syselcom et désormais Président du Conseil d’Administration d’InfoG. La fusion complète sera finalisée début 2020. Créée en 1995, Syselcom s’est spécialisée en 2011 dans les solutions d’hébergement en cloud privé basé en Suisse, avec son offre SyselCloud. Globaz compte développer sa présence sur l’Arc lémanique. Le prestataire IT jurassien va se doter de bureaux à Morges, où sera dans un premier temps basée la petite équipe reprise au groupe Hardis, dont la filiale suisse ferme ses portes. «A terme, il n’est pas à exclure que nous étudions la possibilité de développer notre présence dans cette région», souligne Globaz, pour qui cette opération permet de développer ses compétences en recrutant de nouveaux talents mais également d’ouvrir d’intéressantes perspectives tant géographiques que sectorielles. Suite à son rachat par Bechtle en mai 2018, le prestataire IT romand Evolusys quitte ses locaux situés à Coppet près de Genève et vient s’installer à Morges dans le canton de Vaud. Le spécialiste des solutions d’analytique et de cloud intègre de nouveaux locaux où se trouvent déjà les entités romandes de quatre autres entreprises du groupe Bechtle. Un changement de site qui permettra une collaboration plus intense avec ces société soeurs qui gèrent leurs clients de Suisse romande depuis Morges. Les prestataires IT suisses SPIE ICS et HINT ont conclu un partenariat stratégique pour compléter leurs portefeuilles de solutions respectifs en ciblant le marché de la santé. Les deux entreprises, qui coopèrent déjà pour réaliser de nombreux contrats sur ce marché, vont désormais systématiquement coordonner leurs portefeuilles de solutions IT afin d’agir comme prestataires de services complets entre autres auprès des hôpitaux, cliniques, maisons de retraite et de soins infirmiers. Via le partenariat, l’offre de HINT sera complétée par les solutions de SPIE telles que des systèmes de gestion des patients et des terminaux patients multimédia, ainsi que des services de visioconférence, de communication unifiée, de réseaux et de sécurité La multinationale japonaise NTT Corporation a annoncé le regroupement des activités de 28 de ses filiales pour constituer une nouvelle entreprise opérant sous le nom de NTT Ltd. Celle-ci réunit notamment Dimension Data, NTT Communications ainsi que NTT Security. La marque Dimension Data va disparaître et la société opérera à l’avenir sous le nom de NTT, hormis dans la région Moyen-Orient et Afrique. Les bureaux suisses de Dimension Data, à Crissier, sont désormais le siège des activités de NTT en Europe, une division dirigée par Andrew Coulsen, précédemment CEO de Dimension Data pour l’Europe et l’Amérique. www.ictjournal.ch © netzmedien ag Septembre 2019