Views
7 months ago

Cloud & Managed Services 2022

  • Text
  • Wwwnetzmediench
  • Travail
  • Ainsi
  • Stockage
  • Permet
  • Souvent
  • Fournisseurs
  • Solutions
  • Peuvent
  • Applications
  • Entreprises

PUBLIREPORTAGE Est-il

PUBLIREPORTAGE Est-il possible de réaliser soi-même son environnement professionnel avec Microsoft 365? Oui, cela est possible, mais c’est également une très mauvaise idée car réaliser un environnement cohérent ne s’improvise pas. L’émergence des boutiques self-services pour les solutions de «Modern Workplace» et autres environnements de production se révèlent être des pièges pour les personnes non aguerries. En effet, de plus en plus de consommateurs pensent pouvoir réaliser eux-mêmes leur solution et cette fausse impression de compétence et d’indépendance est souvent un danger qui se relève dès l’apparition d’un problème. Les clients, portés par l’accessibilité des boutiques de libre-service, ont l’impression de faire leur propre choix et ainsi provisionner leur environnement professionnel comme nous ferions nos courses en ligne auprès de notre supermarché préféré. Cependant, on ne se transforme pas en chef étoilé en une nuit, de même que l’on ne devient pas informaticien spécialisé dans les postes de travail et autres serveurs malgré toutes les documentations ou tutoriels disponibles. Malheureusement, les conséquences sont parfois dramatiques: perte ou vol de données, sécurité défaillante, stockage illégal de données, perte de productivité des employés, licence inadaptée, pour ne citer que les plus courantes. Prenons l’exemple de la perte de données, beaucoup de personnes pensent que le «Cloud» est quelque chose de magique et que ce stockage est pour ainsi dire sans faille. Pourtant peu d’entre elles réalisent qu’il s’agit uniquement d’un serveur d’un tiers et qu’il faut donc y appliquer des précautions. Il faut donc mettre en place une stratégie pour garantir les niveaux de services nécessaires de la solution ainsi qu’une évaluation des besoins en sauvegarde et en rétention adaptée au domaine et conforme aux aspects légaux, le tout validé par des tests de restauration réguliers au minimum. Force est de constater qu’il est fréquent que les clients qui ont monté leur propre solution en se servant de boutiques en ligne, se rendent auprès d’un professionnel dans l’espoir de retrouver des données perdues par manque connaissances. Il en va de même avec la sécurité défaillante, c’est souvent lorsque le «ransomware» acrypté l’ensemble des données que le consommateur sollicite le soutien des professionnels. En effet, ces problèmes peuvent être facilement limités en amont, avec de simples règles de sécurité et un système de sauvegarde efficace. Un problème également fréquemment rencontré est celui de la création de tenant Microsoft à l’étranger sans avoir conscience des implications pour le stockage de données. Selon les recommandations légales, le tenant doit être rapatrié en Suisse ce qui passe par une phase de sauvegarde et restauration des données qui occasionne un surcoût pour le client. Ces portails self-services sont des outils modernes qui facilitent et accélèrent le travail du provisionnement des environnements et permettent de connaitre rapidement le coût de la solution à mettre en place. C’est là tout l’avantage de ces plateformes! Cependant celles-ci ne dispensent pas de phase d’évaluation, d’architecture et de planification afin de prévoir une solution adaptée aux besoins exacts des clients et il s’agit de l’étape qui demande des compétences et une formation de base, puis continue avec des certifications dans les différents domaines. Tout comme il est nécessaire d’accumuler des formations et de l’expérience pour devenir un chef étoilé. Afin d’acquérir les compétences nécessaires que cela soit en cuisine ou dans l’IT cela demande du temps et de la dévotion. C’est la raison pour laquelle lorsque l’on désire manger un repas hors du commun, nous entreprenons une formation de chef, où nous allons dans un restaurant étoilé afin de profiter d’un savoir-faire. Il en va de même avec les services IT ;afin de monter une solution cohérente et sûre, il est possible de se former ou de faire appel à un professionnel! Chez GLOBAZ SA nous employons les experts de haut niveau certifiés sur les technologies Microsoft Azure et Microsoft 365, en réseau et en sécurité entre autres. Afin de vous lancer plus sereinement dans un nouveau projet IT «Modern Workplace», contactez GLOBAZ SA pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé et professionnel. GLOBAZ SA Sous-la-Velle 6 CP 241 2340 Le Noirmont +41 32 957 60 00 www.globaz.ch info@globaz.ch

De l’utilité d’injecter du chaos dans les systèmes IT Pratique consistant à éprouver des environnements IT en créant des événements perturbateurs, l’ingénierie du chaos est aujourd’hui expérimentée par une majorité d’entreprises. Quels sont les bénéfices de ces tests et les obstacles à leur adoption. Yannick Chavanne RÉSILIENCE Popularisée par Netflix et ses Chaos Monkeys, l’ingénierie du chaos (Chaos Engineering) s’impose toujours plus dans les entreprises. Alors que les outils de Netflix pour mettre délibérément hors service des instances AWS sont disponibles en open source, Amazon a sorti il y a peu Fault Injection Simulator, sa propre solution consistant à éprouver des environnements cloud de test ou de production en créant des événements perturbateurs. Editeur d’une plateforme de Chaos Engineering, Gremlin a récemment publié une étude indiquant qu’aujourd’hui, près de deux tiers des entreprises ont expérimenté cette pratique au moins une fois. Se basant sur ses données et une enquête auprès de plus de 400 spécialistes IT, l’éditeur constate que l’ingénierie du chaos est moins utilisée dans les petites structures. Mais au-delà des 100 employés, son taux d’adoption ne dépend pas de la taille de l’entreprise. Les équipes adeptes et les méthodes privilégiées Tester la résilience des systèmes IT et des workloads est avant tout une procédure utilisée par les équipes responsables de l’ingénierie de la fiabilité des sites (SRE, Site Reliability Engineering), de même que par les développeurs et les équipes en charge des opérations. La pratique est en outre plus fréquente au sein d’environnements de test et de développement. Créer délibérément une défaillance de l’hôte s’avère beaucoup moins populaire que simuler des attaques ciblant le réseau et les ressources. Les principaux obstacles et bénéfices L’augmentation de la disponibilité des applications ressort comme le principal bénéfice observé par les entreprises adeptes de l’ingénierie du chaos. «L’exécution d’expériences de chaos permet d’identifier les couplages étroits ou les dépendances inconnues qui ont un impact négatif sur nos applications et suppriment souvent une grande partie des avantages de la création d’applications en microservices», ajoutent les auteurs de l’étude. Le manque de sensibilisation et d’expérience sont les principaux obstacles à l’adoption de l’ingénierie du chaos. Certaines entreprises se montrent frileuses face à cette approche car elles craignent de voir quelque chose mal tourner. «Mais en utilisant des méthodes modernes qui suivent des principes scientifiques, et en isolant méthodiquement les expériences à un seul service, nous pouvons [...] ne pas perturber les expériences des clients», rassurent les spécialistes de Gremlin. LES MÉTHODES LES BÉNÉFICES Attaques délibérées par type (en %) Réseau Ressource Etat Application 1 Attaques délibérées par cible (en %) Hôte Container Application 1 Après avoir utilisé une pratique de Chaos Engineering, quels bénéfices avez-vous constaté? (en %) Augmentation de la disponibilité Diminution de la durée moyenne de résolution d’une perturbation 47 45 15 29 Diminution de la durée moyenne de détection d’une défaillance 41 38 46 70 Moins de bugs envoyés en production Réduction du nombre de pannes 38 37 Source: Gremlin, 2021 Réduction du nombre de pages 25 9