Views
7 months ago

ICTjournal 03/2021

  • Text
  • Selon
  • Outils
  • Applications
  • Technologies
  • Solutions
  • Ainsi
  • Containers
  • Netzmedien
  • Entreprises
  • Suisse

18 priorités CIO

18 priorités CIO 2021 enquête exclusive 7. QUELLES SONT VOS PRIORITÉS EN MATIÈRE DE MANAGEMENT ET D’ORGANISATION? pas une priorité priorité faible priorité moyenne priorité élevée 8. PARMI CES PRIORITÉS DE MANAGEMENT ET D’OR- GANISATION, LESQUELLES ONT GAGNÉ EN IMPOR- TANCE SUITE À LA PANDÉMIE? 14 30 57 développer une culture de la sécurité et de la protection des données 57 3 8 11 22 43 32 46 35 développer les compétences des équipes IT existantes recruter de nouveaux talents 30 27 5 24 38 32 automatiser davantage l’informatique 38 16 19 16 22 41 35 27 24 appliquer une approche produit à l’informatique développer la pratique DevOps 19 22 8 22 46 24 étendre l’agilité au-delà du développement 38 30 19 14 transformer le mode de financement, de 14 budgétisation de l’IT 16 30 43 11 développer de nouvelles métriques pour 11 l’informatique 35 9. QUELLES SONT VOS PRIORITÉS EN MATIÈRE D’ENVIRONNEMENT IT? pas une priorité priorité faible priorité moyenne priorité élevée 10. PARMI CES PRIORITÉS EN MATIÈRE D’ENVIRONNEMENT IT, LESQUELLES ONT GAGNÉ EN IMPORTANCE SUITE À LA PANDÉMIE? 5 8 11 11 8 14 16 14 11 24 24 24 27 22 35 32 38 49 35 24 38 35 32 68 32 24 54 38 32 32 30 19 16 16 renforcer la sécurité améliorer l’architecture et la gestion des données accélérer l’abandon et/ou le remplacement des systèmes et applications hérités (legacy) moderniser l’architecture d’entreprise moderniser les applications existantes moderniser et simplifier l’infrastructure on premise migrer vers des infrastructures cloud appliquer l’intelligence artificielle à l’informatique migrer les applications existantes vers le cloud 14 35 38 14 recourir à davantage de logiciels SaaS 19 14 16 22 24 24 22 27 32 59 11. OÙ EN ÊTES-VOUS DANS L’ADOPTION DES TECHNOLOGIES SUIVANTES? aucun intérêt dans notre radar pilote en déploiement adopté IA et machine learning 3 38 24 19 16 analyse des données avancée et big data 11 24 16 19 30 Enquête exclusive ICTjournal, résultats en %, N=38 containers et kubernetes PaaS et serverless internet des objets, senseurs, edge computing API, microservices blockchain réalité augmentée (AR) et réalité virtuelle (VR) robotic process automation (RPA) wearables et nouvelles interfaces informatique quantique 3 8 24 19 24 8 14 38 30 14 32 11 35 57 70 22 38 41 30 8 16 14 8 14 14 65 14 11 27 32 14 11 8 35 5 27 19 5 11 8 11 5 3 03 / 2021 www.ictjournal.ch © netzmedien ag

priorités CIO 2021 enquête exclusive 19 reprise, plus d’une entreprise sur trois prévoit d’augmenter les moyens à disposition de l’IT, ce sera particulièrement le cas de plus grandes organisations (graphique 1). A l’inverse, seul un responsable sur cinq juge que la réduction des coûts IT a gagné en importance avec la crise sanitaire. Les moyens seront aussi humains, puisque 45% des CIO comptent étoffer leurs équipes et 32% faire davantage appel à des externes (graphique 2). Un changement se dessine en la matière puisqu’en 2020, les CIO privilégiaient moins le recrutement et davantage le recours à du personnel externe. Outre le nombre de spécialistes, le développement des compétences est hautement prioritaire dans la moitié des organisations (graphique 7). Collaboration et processus numérisés Un tiers des CIO sondés juge que la manière d’opérer de son entreprise va changer considérablement et plusieurs responsables estiment que le mode de travail futur intégrera davantage de télétravail (graphique 4). Sans surprise vu l’incertitude actuelle, la majorité des organisations prévoit ainsi de renforcer encore les outils logiciels permettant de collaborer à distance. Le télétravail stimule aussi les investissements dans les ordinateurs portables, le réseau et l’e-learning (graphique 3). Rares sont toutefois les organisations à avoir une stratégie établie pour le financement des équipements à domicile, comme l’achat d’un deuxième écran, confient plusieurs responsables IT. Enfin, les solutions controversées de gestion de l’expérience employé et d’analyse du poste de travail ne suscitent que peu d’intérêt. Au-delà des outils supportant le télétravail, le confinement a fait apparaître les lacunes à combler dans la Le confinement a fait apparaître les lacunes à combler dans la numérisation end-to-end de certains processus, à l’instar des signatures électroniques. numérisation end-to-end de certains processus, à l’instar des signatures électroniques. Là aussi des investissements sont à prévoir. La pandémie semble impacter davantage les priorités stratégiques et de management que les environnements IT. Etonnamment, le bouleversement des opérations ne stimule guère les projets cloud. Le recours à des services IaaS et SaaS est une priorité peu ou pas importante pour la moitié des responsables (graphiques 10 et 11). La sécurité prend une place prépondérante S’il est en revanche un domaine qui a formidablement gagné en importance dans l’agenda des CIO, c’est celui Le passage au télétravail et aux logiciels cloud a accéléré l’obsolescence du concept de périmètre de sécurité. L’approche zero trust devient le nouvel horizon. de la cybersécurité. Et cela à tous les niveaux: pour plus de la moitié des responsables IT, la crise sanitaire a boosté l’attention portée aux risques et à la résilience, à la culture de la sécurité et de la protection des données, et au renforcement de la sécurité des systèmes (graphiques 6, 8 et 10). Les CIO donnent plusieurs explications à ce regain d’attention. D’abord, avec le recours massif aux outils numériques, les directions ont pris conscience du risque que représente la menace cyber sur leur activité. Ensuite, le passage au télétravail et aux logiciels cloud a fait apparaître de nouveaux risques et accéléré l’obsolescence du concept de périmètre de sécurité. L’approche zero trust devient le nouvel horizon, justifiant les investissements dans de nouveaux outils. Enfin, les cyberattaques se sont multipliées ces 12 derniers mois. Au-delà des cas qui ont fait l’actualité (Solarwinds, Exchange, vulnérabilité des outils de vidéoconférence, ransomware ciblant le secteur sanitaire), les organisations disposant d’un SOC ont constaté une augmentation considérable de l’activité des hackers. Automatiser les opérations IT Avec le changement soudain des modes de travail, les départements IT ont dû redoubler d’efforts et travailler eux-mêmes à distance. C’est ce qui explique peut-être le regain d’importance de l’agilité et de l’automatisation des opérations IT suite à la pandémie. L’automatisation est désormais une priorité moyenne ou élevée pour 70% des CIO, contre 54% en 2019 (graphiques 7 et 8). Le domaine informatique est aussi celui où l’adoption de l’intelligence artificielle est la plus avancée dans les organisations, bien plus en tout cas que dans le marketing ou le service client. Toutes les organisations n’avancent cependant pas au même rythme. Selon notre enquête, les grandes entreprises (1500 collaborateurs et plus) sont bien plus avancées dans l’emploi de technologies d’automatisation. Ainsi, trois quarts des grandes organisations expérimentent, déploient, voire utilisent déjà des solutions RPA et de machine learning, contre moins de la moitié des petites structures. Reste que, quelle que soit la taille de l’organisation, l’automatisation de et via l’IT va prendre son essor. 30% des responsables IT sondés dans notre enquête estiment qu’à l’avenir, ils auront davantage à assumer le rôle de Chief Automation Officer. www.ictjournal.ch © netzmedien ag 03 / 2021