ICTjournal 03/2021

  • Selon
  • Outils
  • Applications
  • Technologies
  • Solutions
  • Ainsi
  • Containers
  • Netzmedien
  • Entreprises
  • Suisse

éditorial

éditorial 03 Bilan technique, humain et organisationnel «Face à l’urgence, les départements IT ont dû déployer à la hâte des outils peu conformes.» Rodolphe Koller, rédacteur en chef Alors que l’issue de la pandémie est encore incertaine, de nombreuses entreprises planchent déjà sur leur organisation et leur offre futures, dans lesquelles les technologies joueront un rôle prépondérant. Les décideurs devront faire preuve de lucidité et de réalisme pour retirer les enseignements des 12 mois écoulés et faire le tri entre ce qui est à conserver et ce qui est à réparer. Le télétravail en particulier montre ses fragilités dans la durée. Le manque de contact pèse notamment sur la motivation des collaborateurs et affecte le partage d’informations et l’apprentissage entre collègues. Sans compter que le télétravail discrimine des pans entiers de professions, souvent moins qualifiées, qui n’y ont pas accès. L’heure est aussi au bilan technique. Face à l’urgence, les départements IT ont souvent dû déployer à la hâte des outils peu conformes. Nombre de ces solutions devront être abandonnées, remplacées, ou transformées pour mieux s’intégrer dans l’environnement IT. Il faudra peut-être enfin reconsidérer les attentes des métiers à l’égard de l’IT. A l’irruption de la pandémie, les équipes IT n’ont pas ménagé leurs efforts pour déployer quantité de solutions à grande vitesse. Epuisant, ce mode commando est difficilement tenable sur la durée et les métiers vont devoir l’accepter. Ainsi que me le confiait récemment un responsable IT: «la dette n’est pas seulement technique, elle est organisationnelle». Publicité