Views
6 months ago

ICTjournal 04/2021

  • Text
  • Projet
  • Chez
  • Plateforme
  • Selon
  • Solutions
  • Ainsi
  • Netzmedien
  • Transformation
  • Entreprises
  • Suisse

10 actuel Postfinance et

10 actuel Postfinance et Swissquote lancent leur néo-banque Yuh rja/ych. Postfinance et Swissquote ont lancé leur service bancaire mobile baptisé Yuh. L’application est désormais disponible en téléchargement dans les app stores d’Apple et de Google. Une fois l’application téléchargée, il est possible d’ouvrir un compte directement depuis son smartphone, indiquent les deux sociétés partenaires. Avec Yuh, les paiements, les transferts P2P et l’obtention de la carte de débit n’engendrent aucun frais. Les autres frais seront maintenus aussi bas que possible. Le Swissqoin pour fidéliser les utilisateurs L’appli permet aux utilisateurs d’investir dans des actions ou une sélection de crypto-monnaies. Le service propose à son lancement plus de 100 actions et 13 crypto-monnaies. Yuh est en outre associé à sa crypto-monnaie dédiée, le Swissqoin. Les utilisateurs en reçoivent lorsqu’ils effectuent des dépôts importants sur leur compte, de même qu’en récompense de leur activité sur l’appli. La valeur du Swissqoin ne peut qu’augmenter, ont en outre précisé Postfinance et Swissquote. La néo-banque Yuh ne permet pas encore de réaliser tout ce que ses créateurs promettent, suscitant certaines critiques sur les réseaux sociaux. Le paiement mobile manque ainsi à l’appel. Interrogé par la rédaction, un porte-parole joue sur les mots, précisant qu’il est possible de payer des factures avec son smartphone. Les paiements via une intégration avec Apple Pay ou Google Pay restent néanmoins toujours sur la liste des fonctionnalités à venir. Le porte-parole précise que l’application Postfinance et Yuh existeront en parallèle: «Yuh est notre réponse pour tous ceux que notre offre de banque de détail très complète ne couvre que partiellement les besoins. Et le nombre croissant d’utilisateurs de Revolut et Co. montre qu’il existe une forte demande pour des solutions néo-bancaires légères et souvent gratuites. C’est exactement là que nous intervenons avec Yuh.» Image: Vectorium / freepik.com Une fois l’application Yuh téléchargée, il est possible d’ouvrir un compte bancaire directement depuis son smartphone. La Suisse a établi sa stratégie pour renforcer sa cyberdéfense iOS 14.5 et sa fonction anti-tracking sont là rja/ych. La Suisse a défini sa nouvelle stratégie en matière de cyberdéfense pour la période 2021-2024. La nouvelle cyberstratégie du DDPS «comprend toutes les mesures de renseignement et de l’armée prises dans le but de protéger les systèmes critiques dont dépend la sécurité du pays, de se défendre contre les cyberattaques, de garantir la disponibilité opérationnelle de l’armée dans toutes les situations ayant trait au cyberespace et de développer ses capacités et compétences afin qu’elle puisse apporter un appui subsidiaire aux autorités civiles», souligne le communiqué. D’autres aspects relatifs aux cyber-risques et cybermenaces ne font pas partie de la stratégie du DDPS. La cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité sont couvertes par la «Stratégie nationale pour la protection de la Suisse contre les cyberrisques» (NCS), qui s’étend de 2018 à 2023. Le DDPS veut protéger les infrastructures critiques de ses partenaires et renforcer leur cyberdéfense. ych. Apple a déployé la nouvelle mise à jour de son système d’exploitation mobile. La version 14.5 d’iOS se fait spécialement remarquer pour sa fonctionnalité App Tracking Transparency (ATT), décrite par la marque comme un système qui permet de contrôler les apps autorisées à suivre l’activité de l’utilisateur dans les apps et sur les sites web d’autres entreprises à des fins publicitaires ou de partage avec des courtiers en données. Les développeurs pour iPhone, iPad et Apple TV doivent désormais intégrer à leurs applications une demande d’autorisation de l’utilisateur pour le suivi ou l’accès à l’identifiant publicitaire unique de l’appareil. Celui-ci est similaire aux cookies mais spécifiquement utilisé pour le tracking publicitaire. Il était auparavant déjà possible de désactiver ce suivi dans les paramètres d’iOS en mode opt-out. Désormais, l’approbation est explicite (opt-in) et le contrôle concerne chaque application. 04 / 2021 www.ictjournal.ch © netzmedien ag

actuel 11 Les chercheurs suisses inaugureront les CPU pour supercalculateur de Nvidia ych. Avec le laboratoire national de Los Alamos du ministère américain de l’énergie, le Centre suisse de calcul scientifique (CSCS), à Lugano, se profile comme la première structure à intégrer le processeur Grace de Nvidia au sein d’un superordinateur dédié à la recherche scientifique. IA et calcul haute performance Ce CPU pour datacenters est basé sur la technologie ARM et est taillé pour faire tourner à grande échelle des applications d’intelligence artificielle et de calcul haute performance (HPC). Nvidia mentionne l’exemple d’entraînement des modèles de traitement du langage naturel de nouvelle génération. «Les plus grands modèles d’IA actuels comprennent des milliards de paramètres et doublent tous les deux mois et demi. Leur entraînement nécessite un nouveau CPU qui peut être étroitement couplé à un GPU pour éliminer les goulots d’étranglement du système», indique le fabricant qui s’apprête à acquérir ARM pour 40 milliards de dollars. Fabriqué par HP, Alps, le successeur de Piz Daint au CSCS de Lugano, va reposer sur une infrastructure software-defined pour proposer du calcul haute performance en tant que service: «Le nouveau CPU Grace de Nvidia nous permet de faire converger les technologies d’IA et les supercalculateurs classiques pour résoudre certains des problèmes les plus difficiles de la science informatique», déclare Thomas Schulthess, directeur du CSCS. Intel n’est pas frontalement concurrencé Bien que la commercialisation de ce processeur pour datacenter ne soit pas prévue avant 2023, l’annonce a fait plonger l’action d’Intel en bourse. Grace ne vient toutefois pas faire frontalement concurrence aux processeurs d’Intel et d’AMD. Pour booster vos ventes, Details sort les CRO Publireportage Il n’y a pas que l’augmentation de trafic pour développer votre chiffre d’affaires en ligne! Afin d’augmenter réellement les taux de conversion, la méthode CRO représente un véritable atout. Le Conversion Rate Optimization (CRO) permet de maximiser la capacité d’un site à convertir ses visiteurs en clients. Une méthode fort utile lorsqu’elle est appliquée à un site e-commerce pour en développer le business potentiel. Chez Details.ch, notre approche CRO se déroule en 3 phases: AUDIT L’objectif premier consiste à réaliser des heatmaps et analyser les sessions des utilisateurs afin d’identifier les points de frictions sur le site. Cet audit est réalisé grâce à un outil d’analyse installé sur le site qui va documenter le comportement de chaque visiteur. Sur la base des informations collectées, nos experts formulent leurs recommandations d’optimisation à la fois sur les pages clés (homepage, pages listes, pages produits, checkout) et sur les éléments importants du site: arborescence, recherche, navigation, contenus… TESTS Une fois les optimisations déployées, nous utilisons Google Optimize afin de procéder à l’A/B testing et à des tests multivariés. Nous testons les différents scénarios sur desktop et mobile de façon à identifier les optimisations les plus performantes. OPTIMISATION CONTINUE Lorsque le seuil critique de données récupérées par les tests est atteint, nous déployons les versions gagnantes. Chaque amélioration, aussi minime soit-elle, est prise en compte car c’est l’accumulation de ces petites optimisations qui permet d’obtenir des résultats concrets. Les performances sont suivies en direct sur des rapports customisés afin d’évaluer l’évolution des taux de conversion et poursuivre le processus d’optimisation. De l’audit au déploiement, il faut compter en moyenne six mois pour faire réaliser par Details.ch un CRO. Un timing et un investissement très profitables en termes de chiffres, avec à la clé de 20 à 100% de progression des taux de conversion. Grâce aux démarches CRO menées par Details.ch, de tels résultats ont été obtenus à la fois: • dans les secteurs de la banque et du luxe (conversion de leads) • en e-commerce (développement paniers moyens) Envie d’en savoir plus: sayhello@details.ch Details SA Chemin Pré-Fleuri 1 CH-1228 Plan Les Ouates Tél +41 22 312 31 50 sayhello@details.ch www.ictjournal.ch © netzmedien ag 04 / 2021