Views
6 months ago

ICTjournal 04/2021

  • Text
  • Projet
  • Chez
  • Plateforme
  • Selon
  • Solutions
  • Ainsi
  • Netzmedien
  • Transformation
  • Entreprises
  • Suisse

& KYOS ANNONCE LE

& KYOS ANNONCE LE LANCEMENT DE SON MANAGED NETWORK SERVICES POWERED BY ARUBA En changeant leur modèle de consommation vers le managed service proposé par Kyos, nos clients passent d’un important investissement d’infrastructure initial à une dépense opérationnelle mensualisée. Ce nouveau service offre aux clients la flexibilité d’ajouter des équipements à la demande sans passer par une démarche d’approbation de budget d’investissement, rendant la gestion de leur infrastructure réseau plus agile. Les clients bénéficient également de l’expérience d’une équipe d’experts réseau dédiée afin de mettre en place une architecture évolutive et adaptée à leurs besoins. Le Managed Network Service de Kyos comprend également le service de Kyos Assist offrant un service de support réactif, un monitoring centralisé, une gestion des mises à jour ainsi qu’une maintenance proactive de votre réseau. Pour Kyos SA Fabien Jacquier : que représente pour Kyos le programme Aruba MSP ? Kyos propose à ses clients des solutions-as-a-service afin de simplifier pour eux la gestion de leur sécurité et de leur infrastructure informatique. Aruba étant le partenaire stratégique de Kyos dans le domaine des réseaux, le programme Aruba MSP nous permet de proposer une offre efficiente de Network-as-a-Service à nos clients. L’expérience d’Aruba en termes de packaging de solution de type « Managed Services » nous a permis de structurer notre offre en se basant sur des pratiques simples et efficaces. Nos clients bénéficient ainsi désormais de la flexibilité en termes de financement de leur infrastructure réseau, de l’évolutivité et de la qualité du service managé par Kyos. Ils peuvent ainsi adapter leur utilisation en fonction de leur besoin et des évolutions technologiques. Pour Aruba CH Beat Sommerhalder : quelle est l’importance du programme Aruba MSP avec Kyos en Suisse Romande ? Les entreprises modernes d’aujourd’hui se tournent de plus en plus vers les solutions mobiles et Cloud. Par conséquent, beaucoup recherchent également des moyens plus efficaces d’acquérir, de gérer et de maintenir leur environnement informatique en pleine expansion, ceci également pour répondre aux attentes croissantes de leur entreprise. C’est là que Kyos et le réseau en souscription entrent en jeu. Kyos présente un profil très élevé pour Aruba en Suisse grâce à son statut de partenaire Aruba Platinum et aux compétences que l’entreprise a su acquérir. L’étape suivante dans le domaine des services gérés est une conséquence logique de leur orientation stratégique, que Kyos met également en œuvre de manière rigoureuse dans le développement continu de ses employés.

innovation intelligence artificielle 37 America Cup: une IA pour tester les designs d’hydroptères rko. Team New Zealand a remporté la prestigieuse Coupe de l’America contre les Italiens de Luna Rossa. La compétition qui a vu s’affronter des monocoques volants est toujours l’occasion d’expérimenter d’innombrables innovations technologiques et pour cette 36 ème édition l’intelligence artificielle était naturellement de la partie. Les règles de la compétition permettant d’apporter certaines modifications au design des hydroptères, la capacité de les simuler et de les tester rapidement est un atout majeur, explique McKinsey qui a collaboré avec l’équipe néo-zélandaise. Leur idée: utiliser l’intelligence artificielle pour tester les designs à grande vitesse, afin que les marins puissent s’entraîner sur l’eau et passent moins de temps dans le simulateur. Apprentissage accéléré Les spécialistes ont d’abord appris aux bots intelligents à naviguer comme des marins aguerris en combinant techniques d’apprentissage profond et d’apprentissage par renforcement (deep reinforcement learning). Ils ont aussi créé un réseau permettant aux milliers de bots apprenant à s’échanger des informations. Une fois les techniques de base apprises, les agents IA se sont attaqués aux manœuvres plus sophistiquées. Une fois atteinte la performance des marins dans le simulateur, ils ont été déployés pour tester les variations d’hydroptères. La 36 ème édition de la Coupe de l’America a donné la part belle à l’intelligence artificielle. Image: ACE / Studio Borlenghi Un couple de chercheurs pour porter l’IA à l’Edge ych. La Haute Ecole Arc, à Neuchâtel, a été choisie pour chapeauter un projet de recherche européen baptisé BonsAPPS. Objectif de ce dernier: développer une offre AI-as-a-Service pour favoriser la mise en place de solutions d’intelligence artificielle à la périphérie du réseau (Edge) au sein des PME. Le projet a la particularité d’être piloté par un couple marié, Nuria Pazos et Nabil Ouerhani, tous deux professeurs d’informatique à la Haute Ecole Arc Ingénierie (HES-SO). De Bonseyes à BonsAPPs «On développe, en quelque sorte, un système fédéraliste. La prise de décision n’est plus centralisée au niveau de serveurs externes mais s’opère au plus près des capteurs», explique Nuria Pazos. Le projet BonsAPPs tire parti de Bonseyes, une place du marché développée dans le cadre d’un précédent programme de recherche (2017- 2020) auquel la HE-Arc Ingénierie (HES-SO) était partenaire. Cette marketplace donne accès à des ressources (modèles, données, expériences) pour déployer et échanger des applications IA sur des systèmes embarqués de haute performance. Dans le cadre du programme BonsAPPS, des cas d’utilisation seront testés avec des PME, en collaboration avec des développeurs et des intégrateurs spécialisés dans l’IA. Nuria Pazos et Nabil Ouerhani coordonnent le projet européen BonsAPPs. www.ictjournal.ch © netzmedien ag 04 / 2021