ICTjournal 05/2021

44 emploi seniors

44 emploi seniors Comment maintenir les informaticiens seniors en activité Alors que les informaticiens tendent à prendre leur retraite plus tôt que d’autres professions, les entreprises ont les moyens d’agir pour faciliter le maintien en activité des spécialistes seniors et remédier ainsi en partie à la difficulté de trouver du personnel qualifié. Rodolphe Koller «Un changement culturel dans le monde du travail est nécessaire pour tenir compte de l’augmentation de l’espérance de vie.» Andreas W. Kaelin, directeur général adjoint de Digitalswitzerland Ce n’est pas un mystère, l’économie se numérise et a un besoin croissant de spécialistes IT, que l’immigration et l’arrivée de nouveaux diplômés sur le marché peinent à couvrir. La Suisse a donc besoin d’informaticiens et le maintien en activité des spécialistes seniors a le potentiel de diminuer cette pénurie, explique Digitalswitzerland dans un rapport. Départs à la retraite anticipés L’âge moyen des informaticiens seniors (de 58 à 70 ans) est de 61,1 ans, alors qu’il s’élève à 62,6 ans chez les ingénieurs. En d’autre termes, les spécialistes IT quittent leur activité avant la retraite – une première vague à 60 ans, une autre à 63 ans – alors qu’ils auraient le potentiel de couvrir une partie du déficit en spécialistes, selon les données partagées par Digitalswitzerland. Ces départs anticipés s’expliquent par des raisons individuelles, mais aussi liées au travail et à l’organisation, selon l’association. «Un degré élevé d’indépendance et de flexibilité, un haut niveau d’éducation et l’emploi dans de petites entreprises ont un effet particulièrement positif sur une longue carrière professionnelle. Outre des conditions juridiques favorables, un changement culturel dans le monde du travail est également nécessaire pour tenir compte de l’augmentation de l’espérance de vie et faire en sorte que la compatibilité entre vie professionnelle et vieillissement devienne la norme», commente Andreas W. Kaelin, directeur général adjoint de Digitalswitzerland. Ce que les entreprises peuvent faire Les entreprises ont des leviers pour accroître la disposition des spécialistes à travailler plus longtemps. Elles peuvent notamment travailler à leur offrir une activité intéressante et plus flexible, leur proposer des départs à la retraite par étapes avec une réduction progressive du travail, ou encore montrer la valeur accordée au travail après la retraite en prêchant par l’exemple. Les organisations peuvent aussi agir en veillant à éviter la discrimination négative à l’embauche à l’encontre des spécialistes seniors. Sachant que ces collaborateurs se révèlent en général plus loyaux et plus rapidement productifs, ce qui se traduit par retour sur investissement plus court. Face à l’objection que ces professionnels ont des rémunérations plus élevées qui expliqueraient leur moindre attrait sur le marché, Digitalswitzerland appelle les organisations à développer un œil critique sur leurs propres modèles salariaux et notamment sur les augmentations automatiques liées à l’âge. Image: goodluz / Fotolia.com Réforme de l’AVS et de la prévoyance professionnelle Evidemment, les entreprises ne sont pas les seules à pouvoir agir, des réformes de l’AVS et de la prévoyance professionnelle peuvent aussi contribuer à maintenir les informaticiens seniors en activité, explique Digitalswitzerland. L’association propose plusieurs pistes, comme la réforme des cotisations dues à l’âge ou la possibilité d’un retrait partiel de l’AVS. «Il convient de noter que les coûts non salariaux du travail, qui augmentent avec l’âge, ont un impact négatif sur la participation des seniors au marché du travail, même avant l’âge normal de la retraite», explique l’association. 05 / 2021 www.ictjournal.ch © netzmedien ag

Image: claudio-schwarz-purzlbaum / unsplash Quels salaires pour quels métiers IT en Suisse en 2021? Le livre des salaires de l’Office de l’économie et du travail du canton de Zurich donne une indication sur la rémunération des professionnels de l’IT en Suisse. Voici comment sont rémunérés huit métiers en 2021, en fonction de l’expérience et de l’âge. Yannick Chavanne Le classement des métiers IT les mieux rémunérés en Suisse n’a subi aucun changement entre 2020 et 2021, dans la catégorie des professionnels les plus expérimentés (huit métiers pris en compte). Un constat issu des données fournies par l’édition 2021 du «Lohnbuch» («Livre des salaires»), un ouvrage publié chaque année par le l’Office de l’économie et du travail du canton de Zurich. Architectes IT de niveau senior au top Comme en 2020, les architectes IT les plus âgés et de niveau senior sont les informaticiens les mieux payés en Suisse. Leur salaire moyen n’a toutefois quasiment pas évolué sur douze mois. Une tendance que l’on retrouve pour tous les professionnels les plus expérimentés, peu importe la spécialisation. Dans cette classe d’âge de niveau senior, il existe des différences salariales relativement importantes. Un architecte système gagne par exemple 15% de plus qu’un administrateur système et près de 20% de plus qu’un architecte UX. Ecart salarial plus marqué chez les jeunes sans expérience A l’autre extrémité du spectre, chez les jeunes sans expérience, les architectes IT sont également les mieux lotis de notre sélection de professions. Par rapport aux informaticiens les plus âgés, le salaire des plus jeunes et moins expérimentés fluctue davantage d’une spécialisation à l’autre. Il peut ainsi varier d’environ 50% chez les business analysts et les collaborateurs helpdesk. En outre, l’écart salarial chez les jeunes sans expérience est également plus marqué entre 2020 et 2021. Dans cette catégorie, les consultants, les chefs de projets et les data scientists gagnent cette année entre 10% et 15% de moins, en moyenne, qu’en 2020. D’autres métiers permettent en revanche d’être mieux rémunéré en début de carrière en 2021, à l’instar des architectes IT, des administrateurs système, des architectes UX ou encore des business analysts. SALAIRES IT 2021 EN SUISSE Découvrez les salaires bruts mensuels moyens 2021 (en CHF) des métiers IT en Suisse. Pour chaque profession sont indiquées les rémunérations des jeunes sans expérience et des collaborateurs les plus âgés de niveau senior. Junior Senior Architecte IT Consultant IT Chef de projet Business Analyst Data scientist Administrateur système Collaborateur helpdesk Architecte UX 5062 4769 5781 5519 5296 5917 6412 6892 10 556 10 462 10 231 10 019 9694 9495 9199 11 457 0 2000 4000 6000 8000 10000 12 000 Source: Lohnbuch Schweiz 2021 www.ictjournal.ch © netzmedien ag 05 / 2021