ICTjournal 05/2021

08 actuel marché IT

08 actuel marché IT suisse Trivadis passe aux mains d’Accenture rko. Accenture s’empare de Trivadis pour un montant non dévoilé. Spécialisé dans les solutions d’exploitation de la donnée, Trivadis est l’un des fleurons du secteur IT suisse. L’entreprise a aussi su développer son activité à l’étranger, avec des projets emblématiques, tels que la plateforme d’analyse pour la gestion des parcs d’éoliennes offshore du groupe danois Ørsted. «Les données sont fondamentales pour le développement de toute entreprise aujourd’hui et font partie de l’ADN de Trivadis depuis le début, commente Gerald Klump, co-CEO de Trivadis. Nous sommes ravis de rejoindre Accenture et d’étendre notre proposition de valeur à une plus grande base de clients.» Image: Gerd Altmann / Pixabay.com Présence à Genève et Lausanne Fondée en 1994 et codirigée par Ana Campos et Gerald Klump depuis 2018, la société est aujourd’hui présente en Suisse, mais aussi en Allemagne, en Autriche, au Danemark et en Roumanie. Elle emploie 710 collaborateurs dont une centaine dans ses filiales romandes de Genève et Lausanne (chiffre du Guide de l’informatique romande 2021). Ils devraient rejoindre l’entité Data et IA du mastodonte Accenture, qui compte plus de 500000 employés dans le monde. «L’arrivée de l’équipe talentueuse de Trivadis au sein d’Accenture renforcera nos capacités en matière de données dans le cloud, en mettant l’accent sur l’ingénierie», commente Frank Riemensperger, responsable du marché d’Accenture en Allemagne, Autriche, Suisse et Russie. Le prestataire genevois AiM Services racheté par Sword ych. Le prestataire IT romand AiM Services passe dans le giron de Sword, fait savoir un communiqué de ce groupe international basé au Luxembourg. L’association entre AiM et Sword Suisse générera immédiatement des synergies. La consolidation d’AiM dans les comptes du groupe Sword intervient le 1 er juillet 2021. Le montant de l’acquisition n’est pas divulgué. Le fondateur et CEO d’AiM Services se retire AiM Services devient dans le cadre de cette opération une business unit de Sword Suisse, précise à la rédaction Fabrice Giangreco, directeur général adjoint d’AiM depuis 2019. Fondateur et CEO d’AiM Services depuis 2005, Thierry Papilloud se retire des activités opérationnelles. Les relations contractuelles avec les clients actuels ne subissent pas de changements mais la marque AiM Services ne sera pas conservée. Fabrice Giangreco prend les commandes de l’unité d’affaires. Il explique qu’en intégrant AiM, Sword Suisse compte désormais environ 380 collaborateurs, plaçant le prestataire sur le podium des plus grandes entreprises IT de Suisse romande (à égalité avec Dentus, selon notre dernier top 100). Sword et AiM vont bénéficier des complémentarités existantes, tant au niveau de l’offre de services, des marchés et du portefeuille clients. Les équipes d’AiM restent en outre présentes à Genève, Lausanne et Sion. Image: Sergey Nivens / Fotolia.com 05 / 2021 www.ictjournal.ch © netzmedien ag

SYSTÈME DE COMMUNICATION 3CX CONNECTER LES CLIENTS & LES COLLÈGUES AVEC peoplefone Préparez votre entreprise au Smart Working avec une solution économique : PBX en local ou hébergé Visioconférence incluse Live Chat sur site web intégré Applications iOS/Android & web pour le télétravail Solution de centre d'appel avec intégration CRM Hey, we’re here to help! Gestion des messages Facebook & service SMS Contact : 021 552 20 20, partner@peoplefone.ch GRATUIT PENDANT 1 AN ! WWW.3CX.FR