ICTjournal 06/2021

  • Wwwnetzmediench
  • Selon
  • Collaborateurs
  • Ainsi
  • Netzmedien
  • Suisse
  • Entreprises
  • Projet
  • Processus
  • Hybride
  • Travail

44 innovation Quand un

44 innovation Quand un ordinateur spatial peut détecter les mutations génétiques des astronautes ych. Microsoft et HP projettent intelligence artificielle et analyse Big Data dans la Station spatiale internationale (ISS), qui a accueilli ce mois de février le Spaceborne Computer-2 de HPE. Une plateforme IT que Microsoft décrit comme «un superordinateur de la taille d’un petit four à micro-ondes, relié au cloud depuis l’espace». Séquençage de l’ADN des astronautes Dans l’ISS, le Spaceborne Computer-2 de HPE est entre autres mis à profit pour une expérience consistant à monitorer la santé des astronautes. L’objectif est de procéder régulièrement au séquençage de leur ADN afin de déceler d’éventuelles mutations génétiques néfastes, un risque qui se posera lors de longs voyages spatiaux exposant les astronautes à des rayonnements accrus. Les résultats du séquençage doivent être comparés à une vaste base de données cliniques et, donc, envoyer vers la Terre. Le hic? La quantité de données est bien trop importante (environ 200 gigaoctets de données brutes) pour la connexion descendante mise à la disposition du Spaceborne Computer-2 par la NASA (250 Ko par seconde, deux heures par semaine). Pour surmonter ces limites de bande passante, le Spaceborne Computer-2 effectue le processus initial de comparaison des séquences génétiques extraites avec des segments d’ADN de référence et ne capture que les différences, ou mutations, qui sont ensuite transférées sur le cloud. L’expérience est concluante et a prouvé la valeur ajoutée d’un workflow edge-to-cloud pour l’ISS. La Station spatiale internationale. Image: NASA / Unsplash Bouygues et Holcim misent sur des drones suisses de maintenance industrielle ych. Le fabricant d’installations électriques Bouygues E&S EnerTrans mise sur la maintenance à l’aide de drones. Présente en Suisse et en Allemagne, l’entreprise a conclu un partenariat avec Voliro, spin-off de l’EPFZ fondée en 2019 pour protéger des tours de transmission des lignes électriques contre la corrosion. Il est prévu d’étendre ce service de maintenance sur des sites de Bouygues dans toute l’Europe. Dotés d’une multitude de capteurs et capables d’effectuer des mesures visuelles et thermiques, les drones de la jeune pousse zurichoise promettent des inspections plus rapides, plus sûres et plus économiques que les méthodes classiques. Un drone de Voliro employé par Bouygues E&S Ener- Trans. Image: Voliro Inspection de silos à ciments Les drones de Voler s’avèrent utiles dans d’autres domaines industriels. Notamment dans la production de matériaux de construction. Holcim teste ainsi les engins avec succès dans l’une de ses cimenteries en Suisse, en vue de remplacer le personnel prenant des risques lors des travaux à grande hauteur pour l’entretien des silos. «Holcim déploie des drones de Voliro qui peuvent pivoter autour de tous leurs axes grâce à un système de rotors spécial», lit-on dans un communiqué. Après deux ans de collaboration entre Holcim et Voliro, une première campagne de mesure officielle a été menée à bien à Siggenthal. 06 / 2021 www.ictjournal.ch © netzmedien ag

innovation 45 Mieux traiter les appels aux urgences à l’aide de l’IA rko. L’IA peut-elle améliorer la prise en charge des appels au 144? C’est le parti pris d’un projet franco-suisse qui propose de recourir aux algorithmes à la fois pour détecter rapidement les appels les plus urgents et pour optimiser le déploiement des véhicules de secours. Le projet SIA-REMU (pour Système d’Intelligence Artificielle pour la REgulation Médicale des Urgences) mené dans le cadre d’Interreg réunit des acteurs publics et privés des deux côtés de la frontière. Identifier les cas les plus sensibles à partir du ton de l’appelant Le premier volet du projet concerne la détection des appels les plus critiques adressés aux urgences (144 en Suisse, CRRA 15 en France) à l’aide de l’IA. Joint par la rédaction, le Dr Fabrice Dami, médecin répondant du 144 au Service des urgences et coordinateur du projet du côté suisse, explique que le modèle va être entraîné avec les données d’appels enregistrés pendant plusieurs années dont on connaît la sévérité. Le système intelligent devrait ainsi être à même d’identifier les cas les plus sensibles à partir du ton de l’appelant et des mots-clés utilisés. A l’issue du projet, l’idée est que l’algorithme écoute les échanges téléphoniques et alerte automatiquement le collaborateur de la centrale dans les cas critiques détectés. Optimiser le déploiement des ambulances Conduit par la HEIG-VD, le deuxième volet du projet se propose de recourir à l’IA pour optimiser le déploiement des ambulances, sur la base de données stables (lieux les plus denses en population, lieux où les interventions sont les plus fréquentes, etc.) et dynamiques (météo, événement, etc.). 2 millions de financement public Les Services des urgences du CHUV, le Centre hospitalier universitaire de Besançon, l’université de Franche-Comté et HEIG-VD, et les sociétés Maincare (F) et Techwan (CH) sont parties prenantes dans le projet. Les institutions publiques bénéficient de 2 millions de financement public, dont près de 600000 francs côté suisse octroyés par la Confédération, ainsi que les cantons de Vaud et de Neuchâtel. Le projet verra son terme fin 2022. DataTrends 2021 – La data au cœur de vos enjeux métiers Date: 05.11.2021 Horaire: Lieu: Contact: 8h30 à 16h00 Organisateur: Groupe T2i Information: SwissTech Convention Center (Lausanne) contact@groupe-t2i.com www.datatrends.ch Image: CHUV, David Greyo A l’ère du numérique, les PME sont submergées par les données: elles apportent des réponses aux décideurs comme aux employés, tout en soulevant quantité de questions sur leur bonne utilisation. Comment faire circuler la data au sein – ou hors – d’une entreprise dans un cadre sécurisant? Pour la 3 ème édition de l’événement DataTrends, Groupe T2i partagera sa vision des technologies de l’information utiles aux collaborateurs d’une organisation, qu’elle soit publique ou privée. Conférences inspirantes, parcours thématiques à choix entre RH/Finances, Administrations publiques ou Infrastructures IT, ateliers pratiques et démonstrations de solutions se dérouleront le vendredi 5 novembre 2021 au SwissTech Convention Center sur le site de l’EPFL à Lausanne. L’événement sera également diffusé en ligne et accessible en direct depuis votre écran. MENTIONS LÉGALES Le magazine suisse des technologies de l’information pour l’entreprise Editeur Netzmedien AG Heinrichstrasse 235 CH-8005 Zürich Tél: +41 44 355 63 63 Publicité: pub@ictjournal.ch Rédaction: redaction@ictjournal.ch Communiqués de presse: redaction@ictjournal.ch E-mails personnels: prénom.nom@netzmedien.ch Directeur de publication: Heinrich Meyer Directeur des ventes: Markus Stotz Account Manager Suisse romande: Supannika Chavanne Comptabilité: Christina Frischknecht Directrice Sales-Support: Svenja Goltz Graphisme: Samantha Maurer Plateforme web: Julia Ostermann Rédaction Rodolphe Koller, rédacteur en chef Yannick Chavanne Marie-France Porres, corrections Abonnements Abonnement annuel: CHF 75.– (10 éditions par an) Plus d’informations et formulaire de commande: www.ictjournal.ch/abo Imprimerie Werner Druck & Medien AG, Basel ICTjournal Le magazine suisse des technologies de l’information pour l’entreprise Total tirage vendu: 2567 Ex. Total tirage diffusé: 2602 Ex. Tirage d’impression: 4000 Ex. Publication pour la Suisse alémanique Das Schweizer ICT-Magazin für Business-Entscheider Netzwoche Das Schweizer ICT-Magazin für Business-Entscheider Total tirage vendu: 5287 Ex. Tirage d’impression: 9000 Ex. Rédaction Marc Landis, rédacteur en chef Kevin Fischer Leslie Haeny René Jaun Coen Kaat Joël Orizet Colin Wallace © 2021 Netzmedien AG La reproduction ou la diffusion de tout ou partie d’articles, d’images ou de publicités est formellement interdite sauf autorisation expresse de l’éditeur. Notification des participations importantes au sens de l’art. 322 CP: ​Best of Swiss Web GmbH www.ictjournal.ch © netzmedien ag 06 / 2021