ICTjournal février 2018

  • Suisse
  • Blockchain
  • Netzmedien
  • Notamment
  • Solutions
  • Groupe
  • Entreprises
  • Suisses
  • Directeur
  • Projets

PUBLIREPORTAGE

PUBLIREPORTAGE Flexibilité, simplicité, sécurité: faire le choix du Cloud Hybride en 2018 En plein débat sur les avantages et inconvénients d’un Cloud privé ou public, le Cloud Hybride s’est peu à peu imposé pour des entreprises de taille et nature très diverses. Entretien avec Yann FRITSCHI, Ingénieur Système Expert chez Altea Business Services et Henrik ANDERSSON, Partner Business and Business Development Manager Cloud Providers, Austria and Switzerland chez VMware. Les deux experts partagent leurs vision et expériences en matière de Cloud Hybride. Que recherchent les responsables informatiques qui prennent le virage du Cloud Hybride? Une flexibilité maximum associée à une facturation à l’usage L’approche «as a service» ne se limite plus au monde du software. Toute entreprise, aujourd’hui, aspire à financer à l’usage ses besoins informatiques, y compris ses infrastructures, sans avoir à supporter ponctuellement de lourds investissements. Yann FRITSCHI, Ingénieur Système Expert chez Altea Business Services Henrik ANDERSSON, Partner Business and Business Development Manager Cloud Providers, Austria and Switzerland chez VMware Pouvoir faire évoluer quasi instantanément et sans limite son architecture Doubler sa capacité tous les ans ou faire face à un accroissement ponctuel d’activité fait partie aujourd’hui du quotidien de nombreuses entreprises. Un responsable informatique ou un dirigeant de PME se doit de construire un système d’information le plus ALTEA BUSINESS SERVICES SA Altea Business Services SA est une société spécialisée dans l’hébergement d’infrastructures dans le Cloud et dans l’administration d’infrastructures informatiques. Forte de plus de 50 collaborateurs très expérimentés, de partenariats avec les plus grands acteurs de l’industrie IT, la société Altea sert quotidiennement plus de 100 clients en Suisse. Altea compte parmi ses références des marques prestigieuses ainsi que des PME en forte croissance. Altea propose à ses clients l’hébergement total ou partiel de leur informatique dans ses deux datacenters 100% Suisses. Chiffres clés : Plus de 1000 serveurs sous gestion dont 50% gérés dans les datacenters Suisses. Plusieurs centaines de TB hébergés. Plus de 1500 users supportés. agile possible pour faire face à cette situation, sans dépendre directement de recrutements ou investissements. Mettre en place un plan de Disaster Recovery Peu d’entreprises peuvent se permettre aujourd’hui une panne informatique supérieure à quelques heures et encore moins de perdre des données. Les techniques classiques de backup s’avèrent insuffisantes dans de nombreux cas. Un Cloud 100% Suisse sécurisé et réactif pour déployer l’infrastructure sous la forme de service (IaaS) «Les cas clients que nous avons traités ces dernières années nous ont amenés à développer une forte expertise sur l’offre VMware et notamment vCloud Director. Cette solution nous permet de construire et exploiter pour nos clients des datacenters 100% Suisses efficaces et réactifs», précise Yann. «Par réactifs, nous entendons la capacité pour nos clients à déployer des services complémentaires ou des ressources en un clic. Nous gérons toute la complexité pour le compte du client.» Henrik précise que la solution vCloud Director permet à Altea en tant que Cloud Provider de proposer des offres IaaS (Infrastructure as a Service) complètes: «Déployer une infrastructure sous forme de services ne se limite pas aux couches serveurs et stockage mais doit s’étendre au réseau et à la sécurité. Les clients peuvent aujourd’hui déployer des datacenters virtuels mais également mettre en place des configurations réseau qui vont permettre de monitorer finement le trafic lié à l’ensemble du parc applicatif. «L’intégration de VMware NSX, VMware’s Network Virtualization et Security Solution permet de déployer des solutions de réseau et sécurité sous la forme de services qui viennent compléter ainsi une offre IaaS pour constituer une solution Cloud Hybride complète» précise Henrik. Depuis fin 2017 vCloud Availability permet aux clients d’Altea de bénéficier des solutions de Disaster Recovery de dernière génération Henrik explique que la solution vCloud Availibility disponible depuis fin 2017 et adoptée depuis par les équipes Altea, permet de répliquer de façon sécurisée des machines virtuelles et de les basculer vers l’un de leurs deux datacenters suisses en cas d’incident. Cette opération est réalisée par le client, en toute autonomie et instantanément depuis un simple portail. vCloud Availability s’intègre avec vCloud Director et les infrastructures sous VMware vSphere installées chez le client. «Notre responsabilité ne se limite pas à la maîtrise totale des technologies que nous proposons. Nous tenons compte de ce que le client a déjà mis en place et cherchons à répondre au plus près de son besoin, tout en lui proposant une feuille de route ouvrant toutes les possibilités d’évolution. Dans le cadre de démarches de Disaster Recovery Plan nous accompagnons le client jusqu’au test des plans de reprise», conclut Yann FRITSCHI. 1YEARS Ten years anniversary Altea Business Services SA Genève, Neuchâtel, Lausanne et Zurich www.altea-services.ch | +41 58 310 00 00

acteurs 13 Francisco Fernandez passe le témoin à Juerg Hunziker pour diriger Avaloq aqu. Francisco Fernandez a nommé Juerg Hunziker pour le remplacer en tant que CEO d’Avaloq. Juerg Hunziker occupait depuis 2016 les fonctions de Directeur général adjoint et de Directeur marketing de l’éditeur de solutions bancaires. Il a pris ses fonctions de CEO au 1 er janvier 2018. Francisco Fernandez se consacrera désormais à sa fonction de Président du groupe et se concentrera sur l’innovation, la stratégie et les acquisitions. Juerg Hunziker s’occupera quant à lui de l’exécution de la stratégie du groupe et dirigera les quelque 2000 employés que compte Avaloq. Le nouveau CEO sera principalement chargé de gérer l’expansion des activités d’Avaloq à l’international et de faciliter l’intégration de nouvelles activités lors d’éventuelles acquisitions. Tobias Unger devient directeur pour la Suisse et le Liechtenstein Rejoignant la direction exécutive d’Avaloq, Tobias Unger officie désormais en tant que directeur pour la Suisse et le Liechtenstein. Pendant six ans, Tobias Unger a occupé le poste de COO et Deputy CEO de Falcon Private Bank. Il a ensuite rejoint en 2016 Avaloq pour prendre les commandes de l’activité BPO d’Avaloq en Suisse. Alors promu au conseil d’administration du groupe Avaloq, il était chargé de superviser l’ensemble des centres BPO au sein du Global Processing Network d’Avaloq. «Je tiens à souhaiter la bienvenue à Chris, Tobias et Brian au sein du Group Executive Board et suis impatient de travailler avec la nouvelle équipe de direction. Nous allons nous concentrer sur la standardisation et porterons les activités bancaires à un niveau supérieur, tout en continuant d’innover et d’offrir une qualité de tout premier ordre à nos clients», a déclaré le CEO Juerg Hunziker. A gauche: Juerg Hunziker, CEO du Groupe Avaloq. A droite: Tobias Unger, directeur pour la Suisse et le Liechtenstein. Frédéric Dreyer prend les commandes de l’OPI Sage Suisse change de country manager aqu. L’Office de Promotion des Industries et des Technologies (OPI) sera dirigé par Frédéric Dreyer, à partir du 1 er avril. Il succède à Rolf Gobet, qui a quitter ses fonctions à la fin 2017 pour embrasser un nouveau défi professionnel aux Etablissements publics pour l’intégration (EPI). Depuis janvier 2018, le poste est assuré ad interim par Monsieur Philip Maguire, responsable communication, événements & intelligence économique de l’OPI. «Frédéric Dreyer donnera l’impulsion nécessaire à des nouveaux projets dans une période charnière pour l’avenir industriel et économique de notre région», a commenté l’OPI. Docteur en Sciences de l’EPFL, titulaire d’un Executive MBA et diplômé en génie mécanique et en sciences des matériaux, Frédéric Dreyer, 37 ans, a notamment travaillé au sein du groupe Swatch et occupe actuellement un poste de directeur R&D au sein du groupe Richemont. Fréderic Dreyer va diriger l’OPI. ych. Country manager de Sage Suisse depuis février 2016, Marc Ziegler a donné sa démission. Il a été remplacé par Tobias Ackermann, qui a pour mission de poursuivre le développement de l’activité de l’éditeur de solutions de comptabilité, de décompte des salaires et de paiements basés dans le cloud. Rapportant directement à Rainer Downar, Executive Vice President Central Europe chez Sage, Tobias Ackermann travaille pour l’éditeur depuis juin 2015. D’abord en tant que Vice President Revenue Marketing Business Development à Dublin (Irlande). Il a ensuite dirigé le département européen Nouveaux Clients en tant que Vice President New Customer Marketing. Il a ensuite occupé la fonction d’Executive Vice President Performance Marketing. De nationalité suisse, Tobias Ackermann a suivi des études d’International Management (Business Economist) à la Haute école spécialisée FHNW, à Olten. www.ictjournal.ch © netzmedien ag Février 2018