Views
10 months ago

ICTjournal fevrier 2020

  • Text
  • Projet
  • Banque
  • Blockchain
  • Google
  • Chez
  • Explique
  • Technologies
  • Plateforme
  • Netzmedien
  • Suisse

12 acteurs Assia

12 acteurs Assia Garbinato devient Chief Data Officer de Romande Energie ych. Précédemment Head of Data & Information Management chez Vaudoise Assurances, où elle a travaillé plus de 13 ans, Assia Garbinato est désormais Chief Data Officer chez Romande Energie. L’experte confie à ICTjournal que dans le cadre de cette fonction nouvellement créée, elle a la responsabilité d’une Data Factory qui vient d’être mise en place pour traiter les problématiques liées à la data. Assia Garbinato a la responsabilité de la Data Factory de Romande Energie. Une Digital Factory constituée de trois pôles dévolus à l’innovation Cette Data Factory constitue l’un des pôles de la nouvelle Digital Factory de Romande Energie. «La Digital Factory sera une entité Agile au service de la transformation digitale: elle s’appuiera sur l’incubateur déjà en place à l’EP- FL, sur une académie digitale qui soutiendra les processus d’innovation, notamment à l’aide de méthodologies Agile et de Design Thinking, et enfin sur la Data Factory qui travaillera conjointement avec l’unité IT de Romande Energie», explique Assia Garbinato. A la tête de la Data Factory, la Chief Data Officer dirige actuellement quatre spécialistes, une équipe qu’il est prévu d’étoffer par trois nouveaux collaborateurs. La Data Factory de Romande Energie va s’attacher à exploiter la data dans le but d’acquérir une meilleure connaissance client, de gérer plus efficacement les flux de données dans les processus existants et de participer au développement de nouveaux produits au service d’une gestion responsable de l’énergie. Changement de CEO chez Sunrise et UPC Mathieu Quartier dirige Swisspro SR ych. CEO d’UPC Suisse depuis un an et demi, Severina Pascu passe le témoin à Baptiest Coopmans. Ce changement intervient quelques semaines après l’échec du rachat d’UPC Suisse par Sunrise, dont le directeur Olaf Swantee a présenté sa démission. Baptiest Coopmans, qui a pour mission de poursuivre la croissance d’UPC, a rejoint Liberty Global en 2013 en tant que CEO et Managing Director de UPC Netherlands. Il était précédemment responsable de la technologie, du réseau et des opérations de Liberty Global dans toute l’Europe. Chez Sunrise, Olaf Swantee (en place depuis mai 2016) est remplacé par André Krause, CFO du numéro deux des télécoms suisses depuis 2011. Avant de travailler pour Sunrise, le nouveau CEO a occupé le poste de CFO de 2006 à 2011 chez Telefónica O2 Germany. La fonction de CFO a été confiée à Uwe Schiller. Baptiest Coopmans est le nouveau CEO d’UPC Suisse. André Krause est promu CEO de Sunrise. swa. Mathieu Quarter prend la tête de Swisspro SR, la filiale dédiée aux activités romandes du prestataire d’installations électriques et TIC Swisspro. Il succède à Bernard Frossard, en poste depuis dix ans, et qui se concentrera désormais sur son rôle de CEO de Swisspro Solutions et de représentant de Swisspro SR auprès du groupe Swisspro, racheté par BKW l’automne dernier.«Avec Mathieu, je peux compter sur une personne qui a une très bonne connaissance du tissu économique et associatif romand, et qui pourra assurer la continuation du développement sain de swisspro SR SA», commente Bernard Frossard. Détenteur d’un master en génie électrique avec spécialisation en télécommunications et informatique, Mathieu Quartier a rejoint Swisspro SR en février 2019 en tant que COO, après avoir passé près de 18 ans chez Swisscom, dont trois ans en tant que responsable de la division Managed IT Services. Février 2020 www.ictjournal.ch © netzmedien ag

acteurs 13 Deux ans après sa prise de fonction, le CIO d’Assura s’en va swa. Géry Gedlek n’occupe plus le poste de directeur informatique du groupe Assura. Contactée par ICTjournal, une porte-parole de la compagnie d’assurances basée à Lausanne explique que Géry Gedlek a quitté l’entreprise le 31 décembre 2019 pour saisir «une nouvelle opportunité professionnelle». Selon son profil Linkedin, l’ancien CIO de l’assureur suisse travaille désormais en tant que Head Agile Consulting chez Sixsentix, un fournisseur de logiciels basé à Zurich. En attendant que le recrutement d’un successeur aboutisse, la direction du département informatique a été confiée ad intérim à Andrea Vogel, une «manager IT expérimentée», précise le groupe Assura. Géry Gedlek a quitté ses fonctions fin 2019. Deux ans à la tête de l’IT de la caisse-maladie Géry Gedlek avait rejoint Assura au début de l’année 2018 en succédant à Nicolas Voelin. Avant cela, il a été CIO du fournisseur de cartes de crédits Swisscard pendant plus de 6 ans. Il a également occupé divers postes au sein de plusieurs filiales de Siemens, dont celui de responsable des infrastructures et services IT pour Siemens Building Technologies. Géry Gedlek est titulaire d’un diplôme en ingénierie mécanique et électrique, d’un Master en conception de systèmes d’information ainsi que d’un Executive MBA. Thomas Zangerl nommé CEO d’AdNovum Citrix Suisse se trouve un directeur swa. AdNovum a nommé Thomas Zangerl au poste de CEO. A partir d’avril 2020, il succédera à Marcel Nickler, qui dirigeait jusqu’à présent le prestataire IT zurichois par intérim, suite à la démission de Chris Tanner en août 2019. Cette nomination s’inscrit dans le cadre de la réorganisation de la structure d’AdNovum, annoncée en décembre 2019. L’équipe de direction avait notamment été restructurée et élargie, afin de correspondre à la création de nouvelles unités distinctes de l’entreprise. Détenteur d’un diplôme en ingénierie électrique et d’un autre en ingénierie industrielle, Thomas Zangerl a travaillé durant plus de 9 ans au sein de l’éditeur suisse Netcetera, dont deux ans en tant que COO. Avant cela, il a occupé les postes de spécialiste de l’infrastructure IT pour Citibank, de responsable du e-Commerce chez Econis et de Department Head accountable for SAP, business and web solutions chez Helsana. Thomas Zangerl, CEO d’AdNovum dès avril 2020. swa. Michael Gubelmann est le nouveau Country Manager de Citrix pour la Suisse. Il a remplacé avec effet immédiat Steve Mayer, qui a quitté le fournisseur spécialisé dans les solutions de virtualisation et services cloud à la fin de l’année 2019, après avoir été engagé il y a plus de trois ans, en avril 2017. Les raisons de son départ n’ont pas été précisées. «Michael se caractérise par son affinité pour les nouvelles technologies et les innovations dans des entreprises de renommée internationale, il connaît très bien le marché et est capable d'amener les équipes à des performances de haut niveau», explique avec enthousiasme Oliver Ebel, Area Vice President Central Europe chez Citrix. Michael Gubelmann possède près de 26 ans d’expérience dans la vente et la gestion. Il a notamment occupé divers postes chez Microsoft, dont celui de Digital Stores Lead pour la région DACH (Allemagne, Autriche et Suisse). www.ictjournal.ch © netzmedien ag Février 2020