Views
3 years ago

ICTjournal septembre 2018

  • Text
  • Suisse
  • Septembre
  • Entreprises
  • Solutions
  • Gestion
  • Netzmedien
  • Ainsi
  • Plateforme
  • Travail
  • Faire
  • Ictjournal
  • Www.netzmedien.ch

12 acteurs Plusieurs

12 acteurs Plusieurs changements au sein de la direction de SAP Suisse Michael Locher-Tjoa, nouveau directeur général de SAP Suisse. ych. Bernd Brandl n’est plus le directeur général de SAP Suisse. Nommé à cette fonction au printemps 2014, il a accédé à un nouveau poste au sein de la direction de SAP Europe centrale et orientale (MEE). Bernd Brandl a ainsi été remplacé avec effet immédiat par Michael Locher-Tjoa, qui occupait depuis octobre dernier le poste de COO de SAP Suisse. Chez SAP depuis 2013, il avait d’abord occupé différentes fonctions de direction chez SAP Allemagne. Celles de directeur des ventes au secteur des soustraitants automobiles de SAP Allemagne, puis de Head of Services Sales PC&S (Process, Consumer Goods et Services). Après une formation d’ouvrier qualifié chez Mercedes-Benz, Michael Locher-Tjoa a étudié en Allemagne la technologie des processus, puis la gestion d'entreprise. Stefan Inderbitzin devient COO Pour succéder à Michael Locher-Tjoa au poste de COO, SAP Suisse a nommé Stefan Inderbitzin, qui dirigeait jusqu’ici l’unité opérationnelle Services financiers. Avant d’officier chez SAP Suisse dès la rentrée 2011, Stefan Inderbitzin a passé trois ans comme gestionnaire de compte chez Microsoft. Il avait précédemment fait ses premières armes chez IBM. Simon Hammer nommé Directeur Channel et PME Ayant accédé à une nouvelle fonction de direction chez SAP Europe centrale et orientale (MEE), Pascal Strnad a été remplacé par Simon Hammer en tant que Directeur Channel et PME de la filiale suisse de l'éditeur. Simon Hammer a intégré SAP en 2013, suite à l’acquisition de SuccessFactors par l'éditeur allemand. En 2015, il a pris la direction des activités Cloud chez SAP Suisse. Pour rappel, René Fitterer avait accédé à la fonction de CTO de SAP Suisse en février dernier (lire son interview page 44). Luis Becerra dirige les opérations de SPIE en Suisse romande Severina Pascu à la tête d’UPC Suisse rko. SPIE ICS a nommé Luis Becerra au poste de Directeur opérationnel pour la Suisse romande. Il est entré en fonction le 1 er août et est responsable du développement des activités du prestataire IT dans la région. Il siège aussi à la direction de SPIE Suisse. Luis Becerra s’occupait auparavant d’initiatives stratégiques chez Swisscom, qu’il a rejoint en 2016 suite au rachat de Veltigroup, où il a travaillé pendant une dizaine d’années, notamment en tant que directeur de la transformation digitale. Précédemment, Luis Becerra a été responsable IT de l’Hôpital du Valais et chargé de projets internationaux chez Novartis. SPIE ICS subdivise ses opérations en Suisse en plusieurs régions, dont la région West (les cantons romands) que supervise Luis Becerra. Couvrant les cantons de Berne, Soleure, Lucerne, Schwyz, Obwald, Nidwal et Uri, la région Central s’est aussi vu attribuer un nouveau directeur en la personne de Stefan Schläfli. Luis Becerra, Managing Director SPIE ICS Region West. ych. A partir du 1 er septembre, Severina Pascu endossera la fonction de CEO d’UPC. Nommée Chief Operating Officer du câblo-opérateur en décembre dernier, elle prendra la succession d’Eric Tveter, aux commande de l’entreprise depuis neuf ans. Dans le cadre de ventes récemment communiquées de plusieurs filiales de Liberty Global à Vodafone et de la séparation d’UPC Suisse et d’UPC Autriche, le câbloopérateur simplifie sa structure. Severina Pascu se concentrera donc entièrement sur les affaires suisses et n’aura plus la responsabilité des opérations en Pologne, Hongrie, République tchèque, Roumanie, Slovaquie et au Luxembourg. Eric Tveter occupera le rôle de Chairman pour UPC Suisse et sera responsable des affaires de Liberty Global pour l’Europe centrale et de l’Est. Severina Pascu sera directement subordonnée à Mike Fries, CEO de Liberty Global, ainsi qu’à Eric Tveter. Septembre 2018 www.ictjournal.ch © netzmedien ag

acteurs 13 La Mobilière aura un nouveau CIO en 2019 Saisie mobile du temps de travail et des notes de frais ych. Directeur du secteur informatique de la Mobilière depuis 2011, Rolf Trüeb va partir à la retraite. Agé de 63, il va passer le témoin à Thomas Kühne, qui entrera en fonction début 2019. Rolf Trüeb assurera la de transition jusqu’à fin mars 2019. Le nouveau CIO intégrera également le Comité de direction. Rolf Trüeb, le CIO actuel de la Mobilière, a décidé de prendre sa retraite fin mars 2019. Précédemment chez Credit Suisse et UBS Titulaire d’un master en informatique de l’EPFZ et de l'Institut européen d'administration des affaires (INSEAD), Thomas Kühne, 48 ans, est actuel CIO de la filiale allemande du groupe d’assurances Zurich. Il a auparavant exercé des fonctions dirigeantes chez Credit Suisse et UBS. Ainsi que la fonction de COO chez Zurich Life Switzerland. Thomas Kühne a également été aux commandes de l’IT pour la mission des Nations Unies au Kosovo, de 1999 à 2001. Thomas Kühne, futur CIO de la Mobilière, est l'actuel CIO de la filiale allemande de Zurich Insurance Group. Christoph Aeschlimann bientôt aux commandes de l'IT de Swisscom ych. Actuellement CEO de l’éditeur de la société d’ingénierie logicielle ERNI, Christoph Aeschlimann va prendre dès le 1 er février 2019 les rênes de la division IT, Network & Infrastructure de Swisscom. Il deviendra dans ce contexte membre de la Direction. Christoph Aeschlimann va succéder à Heinz Herren, qui occupait cette fonction depuis janvier 2014. Arrivé chez Swisscom en 2001, Heinz Herren avait été nommé en 2011 comme responsable de Réseau et IT. Titulaire d’un diplôme en génie informatique de l’EPFL et d’un MBA de l’Université McGill, au Canada, Christoph Aeschlimann travaille pour ERNI depuis l’automne 2012. Il y a accédé au poste de CEO début 2017. CEO de Swisscom, Urs Schaeppi loue le savoir-faire complet en matière de numérisation du futur responsable IT, de même que sa vaste connaissance technique et sa capacité à anticiper les évolutions du marché. Christoph Aeschlimann dirige depuis 2017 la société d’ingénierie logicielle ERNI. Accélérez vos processus de travail avec l‘app business AbaCliK et évitez les saisies multiples grâce à la synchronisation avec Abacus Business Software: • Temps de présence et de travail • Prestations, notes de frais et quittances • Données personnelles, jours de congés ou absences (ESS) www.abaclik.ch Téléchargement gratuit dans Apple App Store / Google Play Store www.ictjournal.ch © netzmedien ag Septembre 2018 Ecknauer+Schoch ASW