ICTjournal septembre 2018

  • Suisse
  • Septembre
  • Entreprises
  • Solutions
  • Gestion
  • Netzmedien
  • Ainsi
  • Plateforme
  • Travail
  • Faire
  • Ictjournal
  • Www.netzmedien.ch

06 news La Mobilière

06 news La Mobilière met la main sur Bexio et sa solution de comptabilité pour PME Jeremias Meier, CEO de Bexio: «Avec la Mobilière comme nouveau propriétaire, nous garantissons la continuité de nos activités.» ych. La Mobilière a annoncé l’acquisition de la start-up Bexio, pour un montant non divulgué. Proposant depuis sa création en 2013 une solution cloud de gestion et de comptabilité ciblant les petites entreprises, Bexio reste autonome et devient une filiale de l’assureur. Chef de fil d’une poignée de nouveaux venus qui ont su secouer le marché des logiciels de gestion en Suisse (lire page 17), la jeune pousse alémanique a récemment passé la barre des 15 000 utilisateurs, en majorité des petites structures jusqu’à dix collaborateurs. Le CEO Jeremias Meier a confié à la rédaction qu’il estimait que le nombre de clients de Bexio allait pouvoir doubler d’ici douze mois. La forte croissance de la start-up va désormais profiter d’une «maison mère renommée disposant d’une marque forte», se félicite le CEO. Qui ajoute que la Mobilière donnera une nouvelle impulsion à Bexio pour se développer en tant que plateforme pour les PME et répondre rapidement aux besoins des clients. De son côté, l’assureur souligne qu’il tient à ce que Bexio conserve son caractère de start-up et puisse se concentrer pleinement sur sa propre croissance. Avec ce rachat, la Mobilière souhaite en outre développer sa position déjà solide sur le marché des PME également au niveau numérique. 500 sociétés fiduciaires partenaires Employant actuellement près de 80 collaborateurs, Bexio se présente comme une plateforme qui connecte toutes les parties prenantes clés pour gérer une petite entreprise. La solution propose des fonctionnalités de création d’offres, d’ordres et de factures, ainsi que de gestion des stocks, des produits et des contacts. Bexio automatise en outre les processus de comptabilité via un e-banking intégré se connectant à certaines banques suisses. Pour l’heure UBS, Crédit Suisse, PostFinance, Raiffeisen et trois banques cantonales suisses alémaniques. D’autres intégrations sont prévues, notamment avec des établissements en Suisse romande, nous a confié le CEO. La start-up a également constitué un réseau de plus de 500 sociétés fiduciaires, avec qui les utilisateurs ont un accès direct via la plateforme. L’automne passé, Swiss Life est devenu actionnaire de Bexio. Dans ce cadre, un partenariat stratégique avait été mis en place, dans l’optique de travailler à l’intégration d’offres d’assurances au sein de la solution. La Mobilière précise que cette collaboration est maintenue. «La banque la plus simple de Suisse» téléchargée 25 000 fois IBM va embaucher dans la région DACH cfd. A l’occasion de la publication de ses résultats semestriels, la banque Cler a tiré un premier bilan des premiers mois de vie de son offre pour smartphone, Zak, lancée en février dernier. Présentée comme la première banque 100% mobile de Suisse, l’application a été téléchargées plus de 25000 fois et présente «un réjouissant taux de conversion des clients», affirme le communiqué de l’ex-banque Coop. L’institution financière assure qu’elle continuera de développer en continu cette application, avec pour préoccupation principale la simplicité d’utilisation. Au-delà de la gestion de compte et des fonctionnalités de virements et de suivi de budgets, la banque propose des options supplémentaires à travers des plugin. L’outil «pot commun» est le premier à avoir vu le jour, ils devraient être suivis d’autres à la fin de l’été. La société bâloise va aussi continuer à développer de nouveaux modèles commerciaux. Un compte ouvert dans Zak permet de bénéficier sans frais de gestion d’une carte de débit et de crédit. ych. IBM prévoit d’embaucher en masse dans la région DACH (Allemagne, Autriche et Suisse), où 2200 employés devraient étoffer les effectifs de Big Blue au cours des trois prochaines années. Contacté par nos collègues de la Netzwoche, un porte-parole d’IBM n’a pas été en mesure de préciser combien de postes seront exactement créés dans ce contexte en Suisse. Le groupe ne souhaitant pas pour l’heure divulguer de chiffres par pays. Cette vague annoncée d’embauches s’inscrit dans le désir d’IBM d’investir en vue d’accélérer son développement dans des domaines tels que l’intelligence artificielle, le cloud, les plateformes pour l’internet industriel ainsi que la blockchain. Le groupe précise qu’il se focalisera sur des candidats ayant des compétences en matière d’intelligence artificielle, de science des données, de conseil, d’architecture et de conception informatique. Septembre 2018 www.ictjournal.ch © netzmedien ag

news 07 Cisel Informatique racheté par son management ych. Cisel Informatique devient une société indépendante. Les actionnaires Groupe E et Romande Energie, qui possèdent chacun 45% des actions, ont décidé de revendre la totalité de leurs parts au management du prestataire IT basé à Morges (Vaud) et Matran (Fribourg). Cisel est totalement autonome depuis fin juillet et continuera ses activités. Ses 80 collaborateurs restent en place. Cisel a été créé en 1971 par Groupe E, Romande Energie et EOS. Devenue ensuite Alpiq Holding SA, EOS avait cédé ses parts en 2015 aux deux autres actionnaires.Groupe E et Romande Energie ont proposé un management buy-out, ne considérant plus comme stratégique la détention d’une participation majoritaire d’une société informatique «du fait de la rapide évolution dans le domaine des systèmes d’information et du développement de l’offre en la matière». Les repreneurs sont Nicolas Roch-Neirey (directeur général), Stéphane Delaquis (directeur suppléant) et José Barbecho (Sales ICT Manager). Annonçant un chiffre d’affaires supérieur à 19 millions de francs, Cisel est principalement actif dans l’outsourcing, l’intégration de systèmes SAP et le cloud. Le prestataire compte une centaine de clients en Suisse romande, dont CIMO, Groupe Minoteries et Camille Bloch. Egalement clients, Groupe E et Romande Energie vont poursuivre leur collaboration avec Cisel. Les trois repreneurs: Nicolas Roch-Neirey, directeur général de Cisel, Stéphane Delaquis, directeur suppléant, et José Barbecho, Sales ICT Manager. Publicité Un nouveau paradigme de sécurité Pour plus de détails, veuillez nous contacter via: www.ictjournal.ch © netzmedien ag Septembre 2018 pandasecurity@infinigate.ch www.infinigate.ch/en/panda-security +41 41 799 01 03